Triangle d’or : découvrir le Nord-Pas-de-Calais via son smartphone

agrandir Dans la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille, à Lille, étape  du parcours jacquaire de l’application Triangle d’or.
Dans la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille, à Lille, étape du parcours jacquaire de l’application Triangle d’or. © Compostelle-Nord Lille.
Dans la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille, à Lille, étape  du parcours jacquaire de l’application Triangle d’or.
Dans la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille, à Lille, étape du parcours jacquaire de l’application Triangle d’or. © Compostelle-Nord Lille.

Randonner dans le Nord-Pas-de-Calais, au carrefour de l'histoire et de la modernité, grâce à une nouvelle application smartphone baptisée Triangle d'or.

À propos de l'article

  • Créé le 25/11/2013
  • Publié par :Gaële de la Brosse
  • Édité par :Jaber Tarhouni
  • Publié dans Pèlerin
    6835, du 28 novembre 2013

Pourquoi fête-t-on l’âne de saint Martin à Dunkerque, le 10 novembre ? Quel est ce saint Prix qui a donné son nom au prieuré clunisien de Béthune ?

Pour répondre à ces questions, il suffit d’emprunter les routes de pèlerinage ou de randonnée culturelle qui traversent le Nord-Pas-de-Calais : chemins de saint Jacques et de saint Martin, via Francigena vers Rome, circuit des sites clunisiens.

Ces parcours bénéficient du label « Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe », comme les trois autres pris en charge par l’application Triangle d’or (téléchargeable gratuitement sur App Store ou Google Play) qui invitent à découvrir le patrimoine juif, les voies de Mozart et le patrimoine des migrations.

Chacun conçoit son parcours en choisissant son mode de transport : à pied, à vélo, en train

« Après avoir lancé l’application Carré d’or, permettant de visiter Paris en suivant neuf itinéraires culturels, nous avons étendu le concept à
la région Nord-Pas-de-Calais car elle est, avec l’Île-de-France et la Champagne-Ardenne, celle où la confluence de ces parcours est la plus riche », explique Stéphane Juguet, anthropologue fondateur de la société What Time Is I.T..

Ce projet a été réalisé avec le soutien du ministère de la Culture. « Chacun conçoit son parcours en choisissant son mode de transport : à pied, à vélo, en train », précise Antoine Selosse, délégué général de la Fédération française des itinéraires culturels européens.

Prochaine étape à l’horizon 2014 : Cercle d’or, pour sillonner la France des itinéraires culturels européens et expérimenter les valeurs qui lui sont associées.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 octobre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières