Sur les traces des Sept Dormants d’Éphèse

agrandir Manoël Pénicaud devant le monastère de Mar Moussa (Syrie).
Manoël Pénicaud devant le monastère de Mar Moussa (Syrie). © Manoël Pénicaud
Manoël Pénicaud devant le monastère de Mar Moussa (Syrie).
Manoël Pénicaud devant le monastère de Mar Moussa (Syrie). © Manoël Pénicaud

Il était une fois les Sept Dormants…  Manoël Pénicaud, anthropologue, nous invite à découvrir ce mythe partagé par les chrétiens et les musulmans.

À propos de l'article

  • Créé le 19/01/2015
  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6895, du 22 janvier 2015

L’aventure commence à Essaouira (Maroc) où, à 25 ans, Manoël Pénicaud étudie un pèlerinage, lié à sept saints originellement chrétiens, pratiqué par les confréries musulmanes Regraga.

« L’orientaliste Louis Massignon (1883-1962), explique-t-il, les avait comparés aux Sept Dormants, saints communs au christianisme et à l’islam, qui auraient dormi plusieurs siècles dans une caverne avant de se réveiller miraculeusement. »

Un jeu de piste le conduira ensuite au Vieux-Marché (Côtes-d’Armor),  où Louis Massignon instaura un pèlerinage islamo-chrétien en pleine guerre d’Algérie. Fin 2010, doctorat (la thèse de Manoël Pénicaud Le réveil des Sept Dormants, vient d’être publiée. Éd. du Cerf, 592 p. ; 39 €.) en poche, Manoël part à la visite des lieux dédiés aux sept saints : Éphèse, Afsín et Tarse en Turquie, Mar Moussa et Damas en Syrie, Amman en Jordanie, puis, plus tard, Midelt, au Maroc.

Vidéo. « La Méditerranée des Sept Dormants », , de Manoël Pénicaud. Durée : 34 minutes.

 

« Deux rencontres m’ont particulièrement marqué, confie-t-il : le F. Jean-Pierre à Midelt, seul survivant des moines de Tibhirine assassinés en 1996, qui ont été comparés aux Sept Dormants ; et le P. Paolo Dall’Oglio qui, dans son monastère de Mar Moussa, a recréé une grotte des saints. À cette heure, ce jésuite est l’otage des djihadistes. »

Aujourd’hui, Manoël, chercheur au MuCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) à Marseille (Bouches-du-Rhône), prépare une exposition sur les Lieux saints partagés (du 29 avril au 31 août 2015).

Ses travaux sur les Sept Dormants d’Éphèse, y seront présentés, entre quête et enquête.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 6 décembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières