Tréméven (Côtes d’'Armor)

agrandir Tréméven (Côtes d’'Armor)
Tréméven (Côtes d’'Armor) © DR
Tréméven (Côtes d’'Armor)
Tréméven (Côtes d’'Armor) © DR

Un conseil : surtout, ne pas passer à Tréméven sans s’y arrêter !

Le nom de ce village évoque le saint gallois Méen, mais surtout parce que c’est là une étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, entre Beauport et Saint-Brieuc.

Deux monuments en témoignent. La chapelle Saint-Jacques, tout d’abord, qui date du XIIIe siècle et a été reconstruite au XVIe siècle, comme le précise une inscription. On y admirera tout spécialement deux statues de saint Jacques : l’une (XVe s.) en majesté, dans le chœur, et l’autre (XVe s.) en pèlerin, sur une console.

Une verrière plus récente, datant sans doute du XIXe siècle, représente l’apôtre avec les attributs du pèlerin, aux côtés de sainte Anne, saint Paul et saint Yves. Sur l’une des bannières exposées figure également saint Jacques auréolé, toujours appuyé sur un bourdon.

A proximité de la chapelle se trouve la fontaine Saint-Jacques, datant de la même époque. Une émouvante statue de l’apôtre en majesté y trône, en granite de Kersanton, coiffé d’un étonnant chapeau campaniforme.

Les Amis de la chapelle Saint-Jacques de Tréméven : http://saint-jacques-tremeven.blogspot.com

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 2 août 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières