Eunate (Navarre)

agrandir La chapelle d'Eunate
La chapelle d'Eunate © DR
La chapelle d'Eunate
La chapelle d'Eunate © DR

Eunate (Navarre). Quelques kilomètres avant de rejoindre le Camino francés, une halte à Eunate s’'impose. L'’origine de l’église Santa María (XIIe s.), de forme octogonale, isolée dans la campagne, est mystérieuse. Elle questionne encore les historiens et alimente des thèses contradictoires qui n’'ont toujours pas trouvé leur aboutissement.

À propos de l'article

  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Gilles Donada

Était-ce une chapelle funéraire pour les pèlerins ? Les ossements et la coquille qui y furent découverts ont alimenté cette opinion. Par ailleurs, la tradition populaire affirme qu’'une reine (ou une noble dame) du nom de Sancha aurait fait construire le sanctuaire à cette fin, et qu’'elle y serait elle-même inhumée… L’'escalier en colimaçon conduisait-il à une lanterne des morts allumée sur le toit, comme à Torres del Río ? Certains le pensent. D’'autres, remarquant que le plan de l’'édifice est similaire à celui de l’'église du Saint-Sépulcre de Jérusalem, lui attribuent une origine templière.

Toujours est-il que le terme d'’Eunate, en basque, signifie « cent portes » : il fait allusion aux nombreuses arcades qui l’'entourent, contribuant à la majesté de ce lieu. L'’intérieur incite au recueillement. La représentation moderne de la Vierge d’'Eunate, copie d’une statue romane, rappelle la consécration mariale du sanctuaire. Les pèlerinages à la Vierge d'’Eunate ont lieu le lundi de Pâques, le 1er mai et le 24 août.


Le site du Gouvernement de Navarre :  www.navarra.es

L'’église Santa María sur le site Via Tolosana :  viatolosana.free.fr


Le soir dans l’'église, un temps de prière en compagnie de Jean, hospitalier toulousain (sauf du 10 décembre au 11 janvier).

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 6 décembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières