Castres (Tarn)

agrandir Castres (Tarn) - Voie d'Arles vers Saint-Jacques-de-Compostelle
Eglise Saint-Jacques de Castres. © D.R.
Castres (Tarn) - Voie d'Arles vers Saint-Jacques-de-Compostelle
Eglise Saint-Jacques de Castres. © D.R.

81100 - Midi-Pyrénées. Née autour d'’un monastère fondé vers 810 par Benoît d’Aniane, Castres faisait partie des « pèlerinages mineurs », au même titre, par exemple, que Rocamadour, Le Puy, Chartres ou Conques : dans l'’une de ses églises étaient vénérées les reliques de saint Vincent de Saragosse.

À propos de l'article

  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Gilles Donada

En déambulant dans le centre-ville, le pèlerin découvrira des coquilles Saint-Jacques sur de nombreux édifices.

Il pourra également se recueillir dans l’'église Saint-Jacques de Villegoudou, du nom de l’'hôpital qui accueillait les pèlerins avant leur entrée dans la ville.

Son clocher date du XIIIe siècle, mais la nef actuelle a été rebâtie au XVIIe siècle et le chœœur est baroque.

On pourra y admirer un tableau de saint Bruno, peint par Le Sueur.

Si le pèlerin prolonge sa visite, il pourra aussi voir la cathédrale Saint-Benoît, qui est un véritable musée religieux.

Enfin, l’église Notre-Dame-de-la-Platé possède l’'un des plus anciens et des plus importants carillons du midi de la France, dont les 33 cloches sonnent toujours à heures régulières.

Sur la place Carnot, devant la villégiale Saint-Jacques (maison de retraite), s'’élève la statue d’'un pèlerin luttant contre le vent, inaugurée en 1999.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 6 décembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières