Le retable Saint-Maudez et Sainte-Juvelte (XVIe siècle)

DSC_0004

C’est au XVIème siècle que, face à la réforme protestante qui interdit le culte des saints, la Contre-Réforme traverse l’Occident Chrétien. En Bretagne, cette période de faste et de richesse due à l’industrie du lin voit fleurir la construction d’églises, de calvaires et de retables, dont à Henvic, le retable SAINT-MAUDEZ et SAINTE-JUVELTE.

Ces retables, placés derrière l’autel, véritables histoires imagées dans le bois, sont le témoignage d’un savoir-faire artisanal : huchiers, ébénistes, imagiers, polychromeurs, doreurs et peintres. A Henvic, le retable placé dans l’ancienne église paroissiale, sous le patronage des deux saints sont situés, côté épître pour Sainte-Juvelte et côté évangile pour Saint-Maudez.

Les deux panneaux retracent la vie de ces deux saints venus d’Irlande évangéliser la Bretagne au Vème et VIème siècles.

DSC_0009

DSC_0010

Le retable, classé monument historique en 2002, car unique en Europe, a fait l’objet d’une 1ère restauration en 1929, lors de son transfert dans la nouvelle église paroissiale. En effet, celui-ci se trouvait dans l’ancienne église du XVème tombée en état de délabrement. Celle-ci a été restaurée fin 2017.                                                                                                           

DSC_0319

La rénovation du retable a été votée par le conseil municipal. Le démontage, traitement et restauration en atelier pourrait intervenir au cours du dernier trimestre 2018 et la restauration être effective début de l’année 2019 sous réserve d’obtenir le financement.

La population s’est mobilisée en créant une association et en lançant une souscription qui a déjà recueilli une part importante des fonds nécessaires.

 

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 20 septembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières