Ronny Reich, le fouilleur de Jérusalem

agrandir Ronny Reich
Ronny Reich © Laurent Sangpo/Le Monde de la Bible
Ronny Reich
Ronny Reich © Laurent Sangpo/Le Monde de la Bible

Les pierres viendraient bouleverser la foi ? L'éminent archéologue et professeur d'université Ronny Reich ne le pense pas. Ses travaux portent, notamment, sur la mise au jour de vestiges attestant de la présence des Juifs, au Moyen Age, à Jérusalem.

À propos de l'article

  • Créé le 27/04/2012
  • Modifié le 27/01/2014 à 12:00
  • Publié par :Sophie Laurant
  • Édité par :Emmanuelle Sellal
  • Publié dans Pèlerin
    27 avril 2012

De passage à Paris pour un colloque organisé par la Revue d’histoire des religions, Le Monde de la Bible pour son 200e numéro, intitulé "L’archéologie contredit-elle la Bible ?", Ronny Reich, 64 ans, a le sourire affable et se désole de ne pas parler français. 

Ce grand archéologue israélien se passionne, à ses heures, pour la traduction et à ainsi traduit du latin à l’hébreux, Au sujet de l’architecture, de l’architecte romain Vitruve."J’aurais, aussi, pu être architecte ou spécialiste de la civilisation assyrienne", soupire-t-il, avec le regret de celui qui a un appétit insatiable de connaissances. 

Mais le hasard en a décidé autrement et depuis les années 1980, il explore le sous-sol de Jérusalem.

Parmi ses grandes découvertes, il met au jour, en 2004, les vestiges de la vaste piscine de Siloé, où Jésus envoie se laver un aveugle qu’il a guéri (évangile selon saint Jean 9, 7). "Les pèlerins qui se rendaient au Temple pour les fêtes juives devaient se purifier, là, avant d’entrer dans la Ville sainte", explique-t-il.

Aujourd’hui, professeur à l’université de Haïfa, il est consulté en Europe pour ses études sur les bains rituels juifs, les Miqwa’ot. 

"Contrairement aux objets ou aux bâtiments, ces vestiges se conservent, car ils sont creusés dans le sol. Leur présence atteste l’existence de communautés juives au Moyen Age", s’enthousiasme-t-il avant de redevenir sérieux lorsqu’il évoque les difficultés à travailler à Jérusalem. 

"Toute ma vie, j’ai œuvré en scientifique, pensant que les croyants n’ont pas besoin des pierres pour croire. Mais il est devenu impossible d’échanger sur l’archéologie. Que se soit avec les Palestiniens ou avec nos collègues juifs, très religieux, qui fouillent le secteur de la cité de David, à Jérusalem, chaque découverte est l’objet d’un conflit religieux." 

Et Ronny Reich y lit douloureusement une métaphore de la situation politique de son pays.

 Son. Podcast sur France Culture. "L’archéologie contredit-elle à la Bible ?" (29 minutes) avec Estelle Villeneuve, Maison de l’archéologie et de l’ethnologie René-Ginouvès, Nanterre ; Jean-Baptiste Humbert, Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem ; et Ronny Reich, de l'Israël Antiquities Authority

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 20 septembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières