Un fauteuil roulant électrique révolutionnaire pour handicapés

agrandir Le wHing
Le wHing © DR
Le wHing
Le wHing © DR

Le 6 septembre 2011, l'Association française de lutte contre les myopathies a lancé le premier fauteuil roulant électrique, baptisé le wHing. Cet outil au prix accessible va révolutionner le quotidien des personnes handicapées.

À propos de l'article

  • Créé le 20/09/2011
  • Modifié le 03/03/2014 à 12:00
  • Publié par :Sophie Laurant
  • Édité par :Marine Bisch
  • Publié dans Pèlerin
    6720, du 15 septembre 2011

Il monte un trottoir de 10 cm, présente un dossier orthopédique adapté à chaque utilisateur, possède une télécommande programmable pour les portes ou la télévision et concentre toutes les fonctions des fauteuils roulants électriques les plus performants...

Le wHing, mis sur le marché le 6 septembre 2011, devrait améliorer l'autonomie de milliers de personnes handicapées. Cet outil au design soigné est le résultat d'un partenariat original et exemplaire entre l'Association française contre les myopathies (AFM) et l'industriel Segula technologies, leader en matière de motorisation électrique. « Le public ignore que notre mission première consiste à développer des aides de vie pour les malades et leurs familles », explique Christian Cottet, directeur général de l'AFM.

À partir de 2005, l'AFM a réuni des personnes handicapées qui ont élaboré le cahier des charges d'un fauteuil idéal. Puis l'AFM a recherché un partenaire industriel pour construire un prototype. « Segula technologie a accepté de relever le défi en respectant l'idée d'un prix de vente de 17 500 €€, inférieur à celui des meilleurs fauteuils actuels », raconte Christian Cottet. Le fauteuil est alors testé par l'ancien pilote automobile Philippe Streiff, devenu tétraplégique.

L'AFM récupérera son investissement d'1 million d'euros dans le développement de wHing, car elle ne subventionne pas le produit « qui devra trouver sa propre rentabilité », ajoute son directeur général. Les premiers fauteuils seront livrés en janvier 2012.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 octobre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières