Tout est lié

agrandir "Tout l’été, la programmation ensoleillée de "Pèlerin" participe à nous revitaliser et à nous relier", Catjerine Lalanne, rédactrice en chef.
"Tout l’été, la programmation ensoleillée de "Pèlerin" participe à nous revitaliser et à nous relier", Catjerine Lalanne, rédactrice en chef. © Laura Doss /Plainpicture
"Tout l’été, la programmation ensoleillée de "Pèlerin" participe à nous revitaliser et à nous relier", Catjerine Lalanne, rédactrice en chef.
"Tout l’été, la programmation ensoleillée de "Pèlerin" participe à nous revitaliser et à nous relier", Catjerine Lalanne, rédactrice en chef. © Laura Doss /Plainpicture

C’est parti ! Dès ce jeudi et pour sept semaines, Pèlerin passe à l’heure d’été et inaugure un cahier estival : vingt-six pages hebdomadaires de balades et de saveurs, de jeux et de bande dessinée, de dossiers pour se ressourcer, se relier ou se cultiver.

Dossier

Nos éditos

Les éditos d'Anne Ponce

À propos de l'article

  • Créé le 01/07/2015
  • Publié par :Catherine Lalanne
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6918, du 2 juillet 2015

À la rédaction, la question s’est posée : peut-on mettre une partie du journal en vacances quand le monde est à feu et à sang, quand nous sommes sous le choc de l’attentat en Isère et de la tuerie de Sousse ?

Préconiser l’observation des dauphins en Méditerranée quand les migrants la traversent au péril de leur vie ? Vanter les produits du terroir quand un nombre croissant de Français fait appel à l’aide alimentaire ?

Consacrer douze pages au rôle des grands-parents quand le chiffre du chômage des actifs ne cesse d’augmenter ? Dédier nos mots croisés aux châteaux de la Loire quand la Grèce joue son sort à Bruxelles ?

C’est justement quand rien ne va plus qu’il est urgent de se ressourcer, qu’il faut puiser dans le bon pour affronter le mauvais.

S’imbiber de la beauté d’un paysage, admirer la faune sauvage, recharger ses batteries en famille, réviser l’histoire de France en jouant avec ses petits-enfants, ce n’est pas se désintéresser du sort de l’humanité, bien au contraire.

Son. Ecoutez l’édito de Catherine Lalanne. Source : RCF.

 

Le premier cercle de socialisation n’est-il pas celui de la famille ? Et les grands-parents ses piliers ? Entre les bras de leur tendresse poussent les citoyens de demain.

Le pape François aime poser aux adultes la question suivante : « Jouez-vous avec vos enfants ? » Car le temps consacré au ludique n’est pas futile ; il rime avec amour et altérité.

Et notre désir de bien manger, est-il affreusement individualiste ? Pas davantage ! En croquant les fruits du champ d’à côté, nous faisons acte d’écocitoyenneté, soutenons les petits producteurs et réduisons l’effet de serre !

Tout est lié, dirait François, pour le citer encore une fois : dans notre maison commune, l’homme et la nature sont associés.

Ainsi dans Pèlerin, tout l’été, notre programmation ensoleillée participe à nous revitaliser et à nous relier. Régénérés par la gaieté de nos rendez-vous, connectés à la beauté du monde, à ses saveurs, à sa réserve d’humanité, nous pourrons mieux affronter la part sombre de l’actualité.

Vos commentaires

2 Commentaires Réagir

A l'attention de Georgy

La rédaction Web de Pèlerin 27/07/2015 à 12:37

Bonjour, Georgy. Il n'est pas possible de débuter les premières grilles de mots fléchés. Elles n'ont qu'une semaine de validité. C'est pourquoi, il faut faire très attention aux dates du début et de fin de mise en ligne. RDV sur ... lire la suite

Jeux de l'Eté

georgy 27/07/2015 à 11:44

comment s'inscrire depuis le début des Jeux soit 4 <Numéros

Paru le 2 août 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières