Messe télévisée, une mécanique de précision

Messe télévisée, une mécanique de précision

La doyenne des émissions télé fête ses 70 ans ! À cette occasion, entrez dans les coulisses du tournage de la messe télévisée du « Jour du Seigneur », le 7 octobre à Bihorel (Seine-Maritime).

À propos de l'article

  • Créé le 28/11/2018
  • Publié par :Eyoum Nganguè / photos : Michael Bunel/Ciric
  • Édité par :Sabine Harreau
  • Publié dans Pèlerin
    7096 du 29 novembre 2018

2018_10_07_JDSEIGNEUR-49

Pendant le filage (répétition), le samedi après-midi, la caméra placée près de l’autel zoome sur la chorale. Des mois durant, les choristes, venus des quatre clochers composant la paroisse, ont répété des chants choisis spécialement pour l’occasion. © Michael Bunel /Ciric

2018_10_07_JDSEIGNEUR-20

Le samedi 6 octobre, veille de la messe, Nicolas, caméraman, filme par avance les textes du jour de la messe. Pendant le direct, ils seront insérés par la régie entre deux images, au moment de leur lecture par des paroissiens.© Michael Bunel /Ciric

2018_10_07_JDSEIGNEUR-61

« Nous allons faire comme si… » annonce Catherine Pic, conseillère liturgique du « Jour du Seigneur », pendant la dernière « revue des effectifs ». Le dimanche matin, une heure avant le direct, l’assistance « répète » la messe comme la veille. Avant de commencer, Catherine Pic invite les fidèles à éteindre leurs portables. En plus du déroulé de la messe, elle s’assure du respect par chaque intervenant du temps qui lui est alloué. Plusieurs mois avant le tournage, elle est venue à Bihorel rencontrer le curé et les paroissiens afin de régler les moindres détails de l’événement. « Le Jour du Seigneur » (JDS) reste l’une des dernières émissions en vrai direct du paysage audiovisuel français.© Michael Bunel /Ciric

2018_10_07_JDSEIGNEUR-58

« Ils ont rendu notre église plus belle », savoure un paroissien. Grâce aux spots habilement installés dès le vendredi 5 octobre par l’équipe technique, les vitraux, les ogives, les statues, les murs sont dotés d’un éclairage nouveau. « Dès l’été, en prévision de l’arrivée de la télévision, quelques travaux un lifting du chœur et du transept ont aussi été effectués », souligne André Calentier, adjoint aux Affaires culturelles à la mairie de Bihorel.© Michael Bunel /Ciric


2018_10_07_JDSEIGNEUR-79

Dans le car régie estampillé France Télévisions positionné le long de l’église, Sigolène Voyant, chargée de programme « messe » au JDS, veille à ce que tout soit réglé comme du papier à musique. Connectée à l’équipe qui filme à l’intérieur de l’église, elle informe ses membres d’éventuels retards. À ses côtés, la scripte s’assure que le timing est bien respecté, et le réalisateur, tel un chef d’orchestre, fait défiler les plans. Le direct, c’est beaucoup d’adrénaline et un travail d’équipe. © Michael Bunel /Ciric

2018_10_07_JDSEIGNEUR-77

L’équipe technique une vingtaine d’agents de France Télévisions et du Centre français de radiotélévision et ses câbles, boîtes à outils, escabeaux, etc. ont occupé le bas-côté gauche de l’église pendant trois jours. Sitôt la messe terminée, les techniciens ont débarrassé l’édifice de tout le matériel. © Michael Bunel /Ciric

2018_10_07_JDSEIGNEUR-71

Freddy et deux autres techniciens du son ajustent le microcravate du P. François- Xavier henry, curé de la paroisse, qui préside la messe. C’est à son initiative, avec l’aval de l’évêque de Rouen, que le CFRT, qui produit le JDS, a choisi de filmer la messe de Bihorel. un an plus tôt, le curé en a fait la demande avec un argument de poids. Son église célébrait son 150e anniversaire cet automne. Soulagé à la fin du direct, il a plaisanté : « Je dis merci à la télé car, grâce à sa présence, pour la première fois, tous mes paroissiens sont arrivés à la messe bien avant l’heure. » © Michael Bunel /Ciric

2018_10_07_JDSEIGNEUR-89

Les fidèles ont participé nombreux à cette messe télévisée. À la fin, Catherine Pic les a remerciés : « Les personnes seules malades, handicapés, prisonniers, qui ne peuvent physiquement se déplacer vivent la messe à travers vous. » © Michael Bunel /Ciric

Vos commentaires

1 Commentaire Réagir

Messe télévisée

Richebert 28/11/2018 à 18:56

J'ai souvenir d'une messe télévisée présidée par un prêtre de ma connaissance qui visiblement était mal à l'aise suite à l'encadrement et la fatigue occasionnée par les répétitions. Nous pouvons nous poser la question de la pertinence de ... lire la suite

Paru le 6 décembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières