Xavier Lacroix, théologien : "L’Eglise catholique craint la confusion avec le sacrement"

agrandir Xavier Lacroix, théologien moraliste.
Xavier Lacroix, théologien moraliste. © Stéphane Ouzounof / Ciric
Xavier Lacroix, théologien moraliste.
Xavier Lacroix, théologien moraliste. © Stéphane Ouzounof / Ciric

Comment se positionne la hiérarchie catholique à l’égard des unions homosexuelles ? Le point de vue d’un théologien moraliste.

À propos de l'article

  • Créé le 12/05/2015
  • Publié par :Gwénola de Coutard
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6911, du 14 mai 2015

Pèlerin. Que signifie « bénir » pour l’Église catholique ?
Xavier Lacroix. « Bénir » vient de bene dicere :dire le bien, dire du bien. Par la bénédiction, on demande à Dieu de dire du bien : c’est une demande de grâce.

Pourquoi l’Église catholique refuse-t-elle de bénir les couples homosexuels ?
X. L. Par crainte de la confusion avec le mariage, sacrement qui célèbre la complémentarité homme-femme qui est, pour l’Église, la condition du véritable amour humain.

Que peut-on alors proposer aux personnes homosexuelles ?
X. L. L’intégration dans la communauté chrétienne par des services ou par l’accompagnement spirituel, ou encore la bénédiction de chaque personne, mais sans institutionnaliser le couple homosexuel.


► A lire

livre Chercher dieu

Xavier Lacroix est l’auteur de Chercher Dieu et veiller sur l’homme, Bayard, 300 p.  ; 19,90 €.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 11 octobre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières