Le cardinal Vingt-Trois veut que l'Eglise soit entendue dans le débat sur le mariage homosexuel

agrandir Le cardinal Vingt-Trois veut que l'Eglise soit entendue dans le débat sur le mariage homosexuel
Le cardinal Vingt-Trois veut que l'Eglise soit entendue dans le débat sur le mariage homosexuel © Stéphane Ouzounoff / CIRIC
Le cardinal Vingt-Trois veut que l'Eglise soit entendue dans le débat sur le mariage homosexuel
Le cardinal Vingt-Trois veut que l'Eglise soit entendue dans le débat sur le mariage homosexuel © Stéphane Ouzounoff / CIRIC

Tandis que Christiane Taubira, ministre de la Justice, dévoile les grandes lignes du "mariage pour tous", l'Église ne désespère pas de provoquer le débat. Le cardinal André Vingt-Trois pointe les "pièges" à éviter.

À propos de l'article

  • Créé le 28/05/2013
  • Modifié le 28/05/2013 à 14:00
  • Publié par :Christophe Henning
  • Édité par :Alice Méker

Le courrier de Lucien, lecteur de Pèlerin, exprime avec mesure la légitime interrogation des chrétiens face au projet de loi instituant le "mariage pour tous" : "J'entends parfois des arguments forts de part et d'autre et je trouve qu'il n'est pas si facile de trancher. (...) Respecter les différences entre les êtres tout en respectant les différences entre les situations me paraît la ligne de conduite raisonnable..."

S'ajoute l'impression tenace que la promesse électorale de François Hollande - qui ne coûte rien, ou presque - pourrait être trop vite bouclée. Modifier l'institution du mariage a de lourdes conséquences sur le visage de la société, la définition de la famille, l'organisation des générations et de la filiation... Pas si simple : la question vaut la peine d'être largement débattue.

Et l'Église catholique s'invite dans l'arène. Non sans prudence, après la levée de boucliers laïcs réagissant à la "prière du 15 août". Mais résolument : président de la Conférence des évêques de France, le cardinal Vingt-Trois a rencontré, le 18 septembre, Christiane Taubira, ministre de la Justice.

Lors d'une conférence de presse tenue le 11 septembre, l'archevêque de Paris se refusait à discuter du projet lui-même tant qu'il n'était pas ficelé : une réserve qui dit l'espoir d'influencer encore la rédaction du texte.

Mgr Vingt-Trois le rappelle : "L'Église n'intervient pas pour défendre une conception du mariage et de la famille essentiellement catholique mais pour aider à la réflexion, au service de l'humanité."

S'il précise encore "qu'il ne s'agit pas de juger de l'homosexualité", il souligne que "ce n'est pas parce que des personnes pensent avoir droit à des enfants qu'on doit négliger ce à quoi les enfants ont droit. Dans ce débat, j'entends peu parler des enfants."

Si un texte national est à l'étude, certains évêques répondent aux inquiétudes pressantes de catholiques, comme Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre et président du Conseil famille et société : "La question évoquée concerne bien le devenir de l'humain, l'avenir de la famille et la cohésion sociale. Ce qui est en cause, en effet, c'est la déstructuration du mariage civil comme institution sociale", souligne-t-il dans un document disponible sur le site du diocèse.

Que Christiane Taubira choisisse de dévoiler le projet de loi en exclusivité à nos confrères du quotidien La Croix est révélateur : loin d'être écartée, la parole des chrétiens pourrait être appréciée dans la réflexion nationale... Pourvu que le débat existe. Ce qui pourrait malmener le calendrier gouvernemental. Le mariage, institution séculaire s'il en est, ne vaudrait-il pas qu'on prenne son temps ?

Vidéo. Dans sa chronique du 24 septembre sur RTL, Jean-Michel Aphatie reçoit Mgr André Vingt-Trois pour aborder le projet de loi sur "le mariage pour tous". Pour Mgr Vingt-Trois, "le gouvernement sous-évalue l'impact global de la réforme et combien la transformation de la famille peut affecter les conditions de la vie sociale." Durée : 7'16 mn.


Mariage homosexuel : "J'espère empêcher la loi" par Europe1fr

6773 Véronique Margron mariage homosexuel les enfants sont au coeur du débat

"Véronique Magron : Mariage homosexuel : les enfants sont au cœur du débat" , un dossier de cinq pages, à lire dans Pèlerin n°6773 du 20/09/12.

Alors que s'annonce le projet de loi sur le "mariage pour tous", Véronique Margron, théologienne, décrypte pour  Pèlerin le sens social, humain et religieux de cette institution et analyse les conséquences du mariage homosexuel sur la filiation.

■   Trouvez Pèlerin chez le marchand de journaux le plus proche de chez vous (entrez "Pèlerin" puis votre adresse postale).

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 20 septembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières