1. Un jour, Bernadette.

agrandir Berndette Soubirous
Berndette Soubirous © Weltwoche 8/08
Berndette Soubirous
Berndette Soubirous © Weltwoche 8/08

Lourdes ne serait pas la ville que nous connaissons s’il n’y avait eu un jour Bernadette Soubirous. Elle a 14 ans quand la Vierge lui apparaît, à 18 reprises, au creux du rocher de Massabielle. Lourdes est désormais liée à l’histoire de ces apparitions.

À propos de l'article

  • Créé le 08/08/2013
  • Publié par :Jacques Nieuviarts, assomptionniste
  • Édité par :Estelle Couvercelle

« Pour qui me prenez-vous ? Je sais bien que si la Sainte Vierge m’a choisie, c’est parce que j’étais la plus ignorante. Si elle en avait trouvé une plus ignorante que moi, elle l’aurait choisie. » Ainsi parle Bernadette, sans détour.

Bernadette Soubirous naît au moulin de Boly le 7 janvier 1844. Elle est baptisée deux jours plus tard, dans l’église paroissiale Saint-Pierre, à Lourdes. Bernadette est l’aînée de neuf enfants, dont cinq meurent en bas âge.

Sa santé est fragile, mais elle a le tempérament bien trempé. Ses parents, François Soubirous (1807- 1871) et Louise Castérot (1825-1866), exploitent le moulin de Boly. C’est une famille où l’on connaît le travail et où l’on s’aime. Où l’on a aussi la foi chevillée au corps et où la prière est inscrite profondément dans la vie.

 ► Vidéo. Le film en intégralité Bernadette Soubirous, de Jean Delannoy.

 

Mais le métier de meunier se précarise, et les Soubirous en viennent à connaître la misère, au point de devoir vivre dans l’ancien cachot de Lourdes, désaffecté pour insalubrité. Bernadette vivra à plusieurs reprises à Bartrès, chez sa nourrice.

Jusqu’en janvier 1858, où son père va la rechercher pour qu’elle prépare sa première communion, qu’elle désire intensément. Mais elle n’a pas la tête aux formules ni à ce qui s’enseigne à l’école aussi bien qu’au catéchisme.

Le 11 février 1858, dans le froid de l’hiver, elle part ramasser du bois mort, pour le vendre pour du pain. Là, dans le rocher de Massabielle, au bord du Gave, lui apparaît celle qui le 25 mars lui confiera son nom : « Je suis l’Immaculée Conception ». Elle lui apparaîtra 18 fois, entre le 11 février et le 16 juillet 1858.

Bernadette a 14 ans. Elle demeurera à Lourdes jusqu’en  1866. Elle entrera alors à Nevers, chez les Sœurs de la Charité de Nevers qu’elle a connues à Lourdes. Elle y restera jusqu’à sa mort, le 16 avril 1879. Elle a alors 35 ans.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 2 août 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières