L’été d’Agathe, de Didier Pourquery

À propos de l'article

  • Publié par :Alice Le Dréau
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    6965 du 26 mai 2016

étét d'atgathe

« Nous ne savons pas quand ”ça” va arriver. »

« Ça », c’est la mort annoncée d’Agathe, 23 ans, la fille du célèbre journaliste Didier Pourquery, atteinte de mucoviscidose.

Le livre débute en juin 2007, alors que la jeune fille est hospitalisée, les poumons au bord de l’étouffement. Elle n’a plus que quelques semaines à vivre. L’été d’Agathe ressemble au long sanglot d’un père inconsolé, qui retrace la vie de son enfant, à mesure que celle-ci s’affaiblit.

Dieu, qu’Agathe était jolie, combative, grinçante parfois. D’une écriture sèche et déchirante, Didier Pourquery rend la disparue incroyablement présente.

« J’ai la foi. Je crois en l’immortalité de l’âme » écrit l’auteur.

Oui, l’âme d’Agathe frémit entre ces pages. Et ne laissera aucun lecteur insensible. 

Éd. Grasset, 198 p. ; 17 €.
 

Participez au prix Pèlerin du témoignage 2016

Rejoignez notre jury de lecteurs en nous écrivant un mail avant le 16 juin, pour raconter votre passion et/ou votre engagement dans le domaine de la lecture.

Envoyez vos coordonnées (nom, prénom, adresse, âge, profession) à : francoise.toutlemonde@bayard-presse.com

Fin juin, vous recevrez les récits sélectionnés et aurez trois mois pour les lire.

Fin septembre, vous devrez faire un choix et nous écrire pour l’argumenter.

N’attendez plus pour nous rejoindre !

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 2 août 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières