Patrice de Plunkett, "Une joie catholique"

agrandir Patrice de Plunkett, dans le jardin du ministère de l’Écologie, le 23 mai 2015, durant « La fête de la nature ».
Patrice de Plunkett, dans le jardin du ministère de l’Écologie, le 23 mai 2015, durant « La fête de la nature ». © Bruno Levy
Patrice de Plunkett, dans le jardin du ministère de l’Écologie, le 23 mai 2015, durant « La fête de la nature ».
Patrice de Plunkett, dans le jardin du ministère de l’Écologie, le 23 mai 2015, durant « La fête de la nature ». © Bruno Levy

Réaction de Patrice de Plunkett, journaliste, écrivain et blogueur, suite à la publication de Laudato Si, la première encyclique d’un pape consacrée à notre rapport à l’environnement.

À propos de l'article

  • Créé le 18/06/2015
  • Publié par :Benoît Fidelin
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    6917, du 25 juin 2015

" Une joie catholique est de réaliser que l'on ressentait les choses comme l'Eglise les ressent ! J'ai eu cette joie en lisant l'encyclique.

Elle traite de l'écologie intégrale (comme dit le pape) unissant inséparablement l'écologie humaine, l'écologie environnementale et la critique du modèle économique actuel – qui blesse l'humain et l'environnement.

C'est une démarche unique et multiple, sauvegardant à la fois l'humanité et le reste de la création en les protégeant de ce qui les blesse toutes les deux : ce système économique ultralibéral qui fabrique une société du saccage, sur fond de nihilisme.  

Je suis frappé de ce raisonnement du pape :  

- il faut changer le système économique ;  

- pour cela il faut mettre en mouvement le politique ;  

- il ne se mettra en mouvement que si les peuples l'y obligent ;  

- les peuples l'y obligeront si leur vision de la vie change ;  

- changer de vision commence par les consciences individuelles. Et c'est là que le christianisme peut avoir un rôle décisif. "

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 11 octobre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières