Comment transmettre la foi au sein de la famille ?

agrandir La transmission de la foi repose sur un enrichissement  mutuel. Nous avons autant à donner qu'à recevoir.
La transmission de la foi repose sur un enrichissement mutuel. Nous avons autant à donner qu'à recevoir. © Zir / Signatures
La transmission de la foi repose sur un enrichissement  mutuel. Nous avons autant à donner qu'à recevoir.
La transmission de la foi repose sur un enrichissement mutuel. Nous avons autant à donner qu'à recevoir. © Zir / Signatures

Alors que se prépare le synode des évêques sur la famille, ce sujet demeure brûlant. Face aux questions des familles, sœur Véronique Thiébaut, religieuse de l’Assomption, propose une pastorale liant expérience et dialogue.

À propos de l'article

  • Créé le 31/03/2014
  • Modifié le 03/04/2014 à 10:40
  • Publié par :Adrien Bail
  • Édité par :François Boulard
  • Publié dans Pèlerin
    6853, du 3 avril 2014

soeur véronique

© Gil Fornet

Pèlerin. Qu’entend-on par « transmettre la foi » ?
Sœur Véronique Thiébaut (photo ci-contre). Cette expression est problématique, car la foi est une expérience personnelle. C’est une grâce donnée par Dieu et la réponse que l’homme Lui offre. On ne transmet donc pas la foi en tant que telle, il s’agit plutôt de créer pour l’enfant les conditions de cette expérience. On peut, en revanche, transmettre son expérience en témoignant de la manière dont elle nous fait vivre, ainsi que l’intelligence de la foi, c’est-à-dire son contenu objectif : le Credo, le sens des mots de la Bible, etc.

►Vidéo. Comment transmettre la foi à ses Enfants ? Source : KTO. Durée : 26 minutes.

 

Le pape François a ­demandé aux parents de transmettre « la joie de leur foi ». Quel éclairage cela donne-t-il ?
V. T. Le pape ramène la foi à son essence : une foi en actes plus qu’en mots. Il nous invite à en vivre de sorte que nos enfants aient envie d’en vivre aussi. Avant de vouloir transmettre, il nous faut laisser Dieu raviver notre joie de vivre. Car le premier rôle des parents est de donner le goût pour la vie. Il est la condition et le lieu même de la naissance de la foi.

Cela ne place-t-il pas les éducateurs dans une posture très humble ?
V. T. Si, parce que la foi nous échappe, ce qui est dépouillant mais libérateur ! Dépouillant car il nous faut renoncer à être maître, à vouloir produire la foi chez l’enfant. Nous sommes seulement un des acteurs qui peuvent le mettre sur la route. En même temps, cela nous libère de l’idée d’un programme, de l’ambition de tout dire.

►Vidéo. Comprendre la transmission de la foi : interview du théologien Claude Geffré. Source : Le Jour du Seigneur.



Que dire aux parents et grands-parents qui ont le sentiment d’avoir échoué à transmettre ?
 V. T. Comment évaluer l’échec ou la réussite ? Susciter un goût et un désir, cela ne se mesure pas. J’ai enseigné pendant vingt ans… certains de mes anciens élèves font un chemin de foi aujourd’hui ! La culpabilité peut être liée à cette idée, évoquée plus haut, de produire la foi chez l’autre. La seule question est : « Ai-je fait ce que je pensais être le mieux ? » Notre responsabilité est d’agir comme si tout dépendait de nous, en sachant que c’est Dieu qui agit, pas nous. Et qu’Il dépasse nos misères et nos obstacles.

Concrètement, comment s’y prendre ?
V. T. Il n’y a évidemment pas de recette. On peut néanmoins retenir que les enfants apprennent par l’expérience. Dans l’enseignement catholique, on considère ainsi que la pastorale excède les heures de catéchèse : ménager des moments de silence dans le cadre des cours ou découvrir l’émotion artistique construisent tout autant la vie intérieure. Les enfants sont très attentifs à la cohérence entre ce que l’on dit et ce que l’on vit. Montrons-leur comment nos choix – de vie comme du quotidien – dépendent de nos convictions.


► Retrouvez l'intégralité de l'article dans Pèlerin n° 6853 du 3 avril 2014.

Trouvez Pèlerin chez le marchand de journaux le plus proche de chez vous (entrez "Pèlerin" puis votre adresse postale).

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 octobre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières