Frère Jean-Pierre, le dernier témoin de Tibhirine

Quatorze ans après l'assassinat des moines de Tibhirine, le survivant frère Jean Pierre et deux autres frères continuent à porter leur message en terre d'islam dans le monastère de l'Atlas à Midelt (Maroc). Dans ce diaporama sonore, le rescapé de Tibhirine se confie et raconte ses souvenirs des moines assassinés, sa vie avec la nouvelle communauté et son rapport à la mort.

À propos de l'article

  • Créé le 05/06/2013
  • Modifié le 05/06/2013 à 12:00
  • Publié par :Christophe Henning
  • Édité par :Marine Bisch

A 87 ans, frère Jean-Pierre respire une paisible bonté. Il est le dernier survivant de cette nuit tragique du 26 au 27 mars 1996, dans le cadre de la guerre civile algérienne, durant laquelle sept moines ont été enlevés, avant d'être exécutés cinquante-six jours plus tard. L'autre rescapé, frère Amédée, est décédé en 2008.

Aujourd'hui, frère Jean Pierre vit dans le nouveau prieuré de Midelt au Maroc en compagnie de deux autres frères : Jose-Luis et Jean Pierre, responsable de la communauté. « La vie continue ici, bien sûr marquée par la mort des frères, mais vivifiée par les échanges quotidiens avec les voisins musulmans », raconte le dernier témoin de Tibhirine.

Fondée en 1938 en Algérie, la communauté Notre-Dame-de-l'Atlas est présente à Midelt depuis 1988. Une annexe devenue le seul lieu de vie des frères en terre d'islam. « À Tibhirine comme ici, c'est toujours la prière et la vie monastique. Je n'ai pas l'impression que ma prière a changé... Notre-Dame-de-l'Atlas poursuit et explore davantage cette vocation d'une "Église de la rencontre" dont parlait Christian de Clergé », confie frère Jean Pierre.

A Midelt, les trois frères gardent le souvenir des sept moines assassinés et continuent à porter leur message en terre d'islam. Ils sont l'héritier d'une espérance. Ils sont les veilleurs de l'Atlas.



Delphine Warin, 43 ans, est photographe indépendante depuis plus de 15 ans.

Depuis 8 ans, elle est fidèle à Pèlerin pour lequel elle a réalisé de nombreux reportages.

Après des études de russe et de théâtre, elle part aux États-Unis pour suivre des cours de photographie. De retour en France, elle approfondit sa recherche photographique avec un intérêt particulier pour le portrait d'anonymes ou de personnalités. Tout en assistant la photographe Sarah Moon, elle entame une recherche personnelle avec : « Autour de Mississipi One », « Liens » et « Rencontres Singulières ».
 
Passionnée par la rencontre humaine, elle travaille sur des sujets sociaux et humanistes. Dans une approche intimiste, elle prend le temps de connaître les gens qu'elle rencontre.

Elle a sorti un livre en 2010 « Les Yeux grands ouverts » (Editions Filigranes) illustrant des mamans aveugles.

Aujourd’'hui, elle vit à Marrakech (Maroc) et développe des projets personnels pour les journaux français et étrangers.

Son site www.warin.rebelle.com

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 6 décembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières