"Le P. Hamel adorait rendre service"

agrandir Le père Jacques Hamel, 84 ans, prêtre auxiliaire à Saint-Etienne-de-Rouvray depuis dix ans, assassiné le 26 juillet au matin, alors qu’il célébrait la messe.
Le père Jacques Hamel, 84 ans, prêtre auxiliaire à Saint-Etienne-de-Rouvray depuis dix ans, assassiné le 26 juillet au matin, alors qu’il célébrait la messe. © DR
Le père Jacques Hamel, 84 ans, prêtre auxiliaire à Saint-Etienne-de-Rouvray depuis dix ans, assassiné le 26 juillet au matin, alors qu’il célébrait la messe.
Le père Jacques Hamel, 84 ans, prêtre auxiliaire à Saint-Etienne-de-Rouvray depuis dix ans, assassiné le 26 juillet au matin, alors qu’il célébrait la messe. © DR

Pour Pèlerin, Philippe Maheut, vicaire général du diocèse de Rouen, et Alexandre Joly, curé à Grand-Quevilly et vicaire épiscopal, évoquent le souvenir du père Jacques Hamel, 85 ans, prêtre auxiliaire à Saint-Etienne-de-Rouvray depuis onze ans, assassiné le 26 juillet au matin, alors qu’il célébrait la messe.

Philippe Maheut vicaire général :

« Il était arrivé dans cette paroisse comme prêtre auxiliaire, à l'âge où les prêtres ont moins de responsabilités. Il adorait rendre service. Il est mort en essayant de rendre service jusqu'au bout, jusqu'à donner sa vie. Je l'ai rencontré à Cléon, toujours en Seine-Maritime, quand je l'ai remplacé dans cette paroisse en tant que curé. C'était un homme simple, qui m'avait accueilli très gentiment. Il avait le souci du petit détail. Il voulait toujours donner quelques conseils pratiques, comme : "Ne prend pas cette route là les jours de mariage". C'était un homme joyeux et angoissé, ce qui est normal quand on a la responsabilité d'une paroisse. Les gens ici disaient : "c'est extraordinaire, depuis qu'il est à Saint-Etienne de Rouvray, il ne vieillit pas".

Face à sa mort, la première réaction des chrétiens est la prière et le recueillement. Le mal, il faut le combattre avec force. Mais attention aux réactions des dirigeants politiques, dont certaines sont vraiment trop faciles ! Il n'y a pas de solutions simples face au terrorisme. »

► Vidéo. Père Jacques Hamel en 2009, le prêtre de Saint-Étienne-du-Rouvray | Archive INA

 

>>> A lire aussi : Saint-Étienne-du-Rouvray : le cri de l'archevêque de Rouen <<<

Alexandre Joly, vicaire épiscopal :

« J'ai eu l'occasion de voir la sœur du prêtre ce matin. Elle a tout de suite été prise en charge par les pompiers. Le père Hamel était au service de la paroisse. Il était disponible, ne rechignait jamais pour célébrer une messe. On vient de tuer quelqu'un qui s'occupait justement des gens et au moment de la messe, qui est l'acte d'amour. C'est meurtrissant, car nous travaillons justement pour la civilisation de l'amour. La fraternité est la raison d'être de l'Eglise. Le vivre ensemble est abîmé, touché mais pas remis en cause pour autant. »

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 4 octobre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières