François Hollande au Vatican, une occasion manquée ?



La visite du président français au pape François, le 24 janvier 2014, a été cordiale et sobre. Mais cette rencontre a-t-elle rassuré les catholiques ? 

Actu

À propos de l'article

  • Créé le 28/01/2014
  • Publié par :Gwenola de Coutard
  • Édité par :François Boulard
  • Publié dans Pèlerin
    6844, du 30 janvier 2014

Il est à peine 10 h 30, vendredi 24 janvier 2014, et le soleil fait briller les carreaux du palais apostolique quand François Hollande arrive dans la cour Saint-Damase, avec sa délégation.

Accueilli par Mgr Georg Gänswein, préfet de la maison pontificale, le président se plie au protocole d’une procession de gardes suisses et « gentilshommes de Sa Sainteté » au pas cadencé, qui l’accompagne jusqu’à la bibliothèque où l’attend le pape François.

Tweet. Gwénola de Coutard, journaliste à Pèlerin, était sur place.

 


Mon frère, je suis très heureux de vous voir

Pape François.

►Vidéo. L’arrivée de François Hollande au Vatican. Source : AFP

  

L’audience privée, loin des micros et des caméras, doit durer trente minutes. Elle en prendra cinq de plus : un bon signe, confirmé par l’allure des deux hommes à la sortie, nettement plus détendus.

Pourtant, l’image la plus émouvante de cette matinée est celle d’une autre rencontre : celle du pape avec le P. Georges Vandenbeusch, ex-otage, et invité de dernière minute dans la délégation.

« Mon frère, je suis très heureux de vous voir », lui dit le pape en le saluant.

 ►Vidéo. P. Georges Vandenbeusch : "Le pape m'a pris dans ses bras" Source : BFMTV

  

« Il a eu des paroles admirables quand il est sorti de captivité », glisse François Hollande. Quelques minutes plus tard, le pape François prend le prêtre dans ses bras pour lui redire sa joie.

 Un échange sans emphase

Après un autre entretien, avec le secrétaire d’État Mgr Pietro Parolin, François Hollande retrouve les journalistes. Sans leur laisser la possibilité de poser des questions, il fait une déclaration d’une dizaine de minutes, qui relate des discussions essentiellement diplomatiques : l’Afrique – et particulièrement la Centrafrique – le Proche-Orient, dont la Syrie, le conflit israélo-palestinien ainsi que les chrétiens d’Orient.

►Vidéo. Déclaration à la presse de François Hollande à l'occasion de sa visite au Vatican. Source : Présidence de la République. Durée : 11 min.

  
Déclaration à la presse de François Hollande à... par elysee

Puis le réchauffement climatique : Paris organise la conférence sur le climat en 2015, et compte sur le soutien du pape. « Je n’ai pas eu besoin d’insister car le pape est en train d’écrire un texte sur le sujet », confie François Hollande.

Le pape, de son côté, aurait interpellé le président sur la condition des réfugiés, dans la lignée de son discours à Lampedusa, et sur la lutte contre le trafic des êtres humains. Rappelant sa détermination à défendre la liberté religieuse, François Hollande réserve sa conclusion à la question, bien française, de la laïcité, qui « permet le débat avec tous les cultes, dont l’Église catholique ».

►Vidéo. Les deux François se sont entretenus vendredi 24 janvier 2014 au Vatican, une première rencontre délicate sur des sujets comme la fin de vie et l'avortement. Source : NouvelObs.com

  
La visite de François Hollande au Pape en moins... par LeNouvelObservateur

Alors que ce débat fut raté aux yeux de beaucoup, l’an dernier, lors de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, il ne fait aucune mention de ses réformes sociétales.

« S’il y a un mot qui nous a rassemblés, le pape François et moi, c’est celui de dignité, la défense de la dignité humaine », assure-t-il au contraire, mais sans donner les contours de sa définition de la « dignité humaine », ni les champs de sa nécessaire défense.

Le Vatican, lui, a été plus franc dans son communiqué relatant les deux entretiens de François Hollande. « Quelques arguments d’actualité ont été examinés, comme la famille, la bioéthique, le respect des communautés religieuses et la protection des lieux de culte », indique-t-il.

Les catholiques inquiets sur ces sujets peuvent être sûrs que le message a bien été passé à François Hollande. Reste à savoir s’il sera entendu.

Vos commentaires

1 Commentaire Réagir

visite François Hollande au Vatican

stardad 29/01/2014 à 18:53

Nous rassurer ??? après le mariage pour tous, la valse des concubines, la PMA, la GPA, les discussions sur l'euthanasie, la théorie du genre, les recherches sur l'embryon, et j'en oublie, il faudrait plus qu'une visite au Vatican, avant les ... lire la suite

Paru le 6 décembre 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières