Caen (Calvados)

agrandir Caen (Calvados)
© Association Les Chemins de saint Michel.
Caen (Calvados)
© Association Les Chemins de saint Michel.

Caen, qui se trouve au carrefour d'’axes importants, doit son développement à sa situation géographique. Elle était notamment une ville très prisée des voyageurs et des pèlerins.

Les chemins de Chartres, Tours et Paris vers le Mont-Saint-Michel

À lire aussi

À propos de l'article

  • Créé le 28/02/2014
  • Publié par :Gaële de La Brosse, avec l'association Les Chemins de saint Michel
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    28 février 2014

A Caen, le culte de saint Michel est attesté par de nombreux monuments, malheureusement disparus. Construite aux portes de la ville, l’église Saint-Michel du faubourg de Vaucelles est signalée dès le XIe siècle. A l’opposé, la rue Caponière est appelée dans une charte de 1083 « la rue par laquelle on va au Mont-Saint-Michel ». L’hôtel-Dieu, fondé près du pont de Vaucelles par le roi Henri II Plantagenêt possédait une chapelle haute dédiée à l’Archange.

En 1312, un prieuré dédié à saint Michel et à saint Jacques fut fondé le long de la rue Caponière. Enfin, les églises de la ville (notamment Saint-Etienne-le-Vieux, Saint-Sauveur-du-Marché et Saint-Pierre) abritaient des autels dédiés à l’Archange.

Le point de départ du chemin de Caen est aujourd’hui l’église Saint-Michel de Vaucelles. Cet édifice, dont la date de fondation est incertaine, remonterait à l’époque carolingienne. Il ne reste toutefois aucune trace du sanctuaire primitif. La partie la plus ancienne est le beau clocher roman implanté sur le côté sud de la nef.

A l’intérieur, on remarquera deux clés de voûtes figurant saint Michel terrassant le dragon, ainsi qu’une imposante statue polychrome de l’Archange (XVIIIe s.), qui pourrait avoir été commandée par la confrérie Saint-Michel de la ville. Les peintures murales Renaissance des voûtes du chœur (XVIe s.) représentent tous les patrons de cette confrérie.

Si l’on dispose d’un peu de temps, on pourra consacrer une journée entière à la visite de cette ville au patrimoine si riche. On la surnomme en effet la « ville aux cent clochers », et elle possède 86 édifices protégés « monuments historiques ». Mais comme nous ne sommes qu’au début d’un long voyage, il ne faut pas trop tarder à prendre la route…

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 21 septembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières