Saint-James (Manche)

agrandir L'église de Saint-James.
L'église de Saint-James. © Association Les Chemins de saint Michel
L'église de Saint-James.
L'église de Saint-James. © Association Les Chemins de saint Michel

La ville de Saint-James, bâtie en 1067 par Guillaume le Conquérant pour se protéger des attaques saxonnes, était à la fois une halte pour les pèlerins (notamment anglais) qui allaient à Saint-Jacques-de-Compostelle, et pour les miquelots qui se rendaient au Mont-Saint-Michel.

Les chemins de Chartres, Tours et Paris vers le Mont-Saint-Michel

À propos de l'article

  • Créé le 28/02/2014
  • Publié par :Gaële De La Brosse avec l'association Les Chemins de saint Michel
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    28 février 2014

L’église dépendait autrefois du prieuré Saint-Jacques de Beuvron. Reconstruite au XIXe siècle, elle a conservé quelques vestiges romans. Dédiée à saint Jacques, elle possédait autrefois une relique de l’Apôtre (un de ses doigts), volée en 1544. On peut y admirer aujourd’hui une belle Vierge à l’Enfant du XIVe siècle.

Le nom d’une commune voisine, Montjoie-Saint-Martin, évoque la proximité du sanctuaire. Le terme de « Montjoie » (« mont de la joie ») désignait en effet les lieux surélevés d’où l’on apercevait pour la première fois le but du voyage.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 16 novembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières