La Bastide-Puylaurent (Lozère, Languedoc-Roussillon)

agrandir L'abbaye Notre-Dame des Neiges
L'abbaye Notre-Dame des Neiges © DR
L'abbaye Notre-Dame des Neiges
L'abbaye Notre-Dame des Neiges © DR

La Bastide-Puylaurent doit, notamment, sa notoriété à l’abbaye Notre-Dame-des-Neiges… et au passage de l'écrivain Robert Louis Stevenson et de son ânesse. 

À propos de l'article

  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Gilles Donada

La Bastide-Puylaurent (48250, Lozère, Languedoc-Roussillon)était autrefois un hameau qui ne comptait que quelques maisons, parmi lesquelles l’Auberge de la Grande Halte.

A la fin du XVIIIe siècle, Pierre Bastide, propriétaire de cette auberge, fit construire une première chapelle, à laquelle succédera l’église actuelle au XIXe siècle.

C’est avec la construction de la ligne de chemin de fer entre Clermont-Ferrand et Nîmes, en 1870, que ce village commença à se développer.

Il compte désormais cinq hameaux qui s’étendent le long de la rivière de l’Allier : le Thort, Puylaurent, les Gouttes, Masméjean et les Huttes.

L’essor de La Bastide-Puylaurent est également dû à la proximité de l’établissement thermal de Saint-Laurent-les-Bains, à celle de l’abbaye Notre-Dame-des-Neiges… et au passage de Robert Louis Stevenson, le 26 septembre 1878 – c’est d’ailleurs aujourd’hui une étape sur le chemin qui porte son nom.

La Trappe de Notre-Dame-des-Neiges, monastère cistercien fondé en 1852, se situe à 3 km de La Bastide-Puylaurent.

On peut y voir une projection audiovisuelle qui donne un bon aperçu de la vie monastique, ainsi qu’une exposition retraçant la vie du père Charles de Foucauld qui commença ici sa vie religieuse, en 1890.

Les offices sont ouverts au public (vigiles à 4h30, laudes et eucharistie à 7h, tierces à 9h, messe à 10h30 le dimanche, sexte à 12h15, none à 13h en semaine et à 14h15 les dimanches et fêtes, vêpres à 18h30 et à 18h les dimanches et fêtes, complies à 20h30).

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 21 septembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières