Alès (Gard, Languedoc-Roussillon)

agrandir L'Ermitage et la statue de Notre-Dame-des-Mines
L'Ermitage et la statue de Notre-Dame-des-Mines © DR
L'Ermitage et la statue de Notre-Dame-des-Mines
L'Ermitage et la statue de Notre-Dame-des-Mines © DR

Sur son belvédère, Notre-Dame-des-Mines veille sur le cité d'Alès, une ville de facture moderne, riche de quelques monuments historiques

À lire aussi

À propos de l'article

  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Gilles Donada

La Vierge Marie veille sur Alès (30100, Gard, Languedoc-Roussillon), puisque la colline de l’Ermitage (vestiges d’un oppidum préromain) est dominée par une statue de la Vierge appelée "Notre-Dame-des-Mines". On peut monter jusqu’au belvédère, où l’on a un point de vue unique sur la ville et sur les Cévennes.

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste, qui côtoie les bâtiments modernes, est classée monument historique. Elle fut édifiée sur les restes d’une église carolingienne, qui était elle-même située sur l’emplacement d’un temple gallo-romain. Son clocher porche (XIIe-XVe s.) est surmonté d’un campanile plus récent. A l’intérieur, on remarquera le chœur à colonnades du XVIIIe siècle ainsi que le grand orgue, reconstruit en 1729 et maintes fois restauré.

Quant au temple, dû à l’architecte en chef des Monuments historiques, Henry Revoil, il fut inauguré en 1868, et remplaça dès lors l’ancienne chapelle des Pénitents. De style néo-roman, il abrite des sculptures de Paul-Hubert Colin, des vitraux du maître-verrier avignonnais Martin, et un mobilier (chaire et bancs) du menuisier nîmois Nougaret.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 20 juillet 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières