Conseils pratiques

agrandir Pèlerins au coeur de la forêt.
Pèlerins au coeur de la forêt. © DR
Pèlerins au coeur de la forêt.
Pèlerins au coeur de la forêt. © DR

Voici les principales informations logistiques à connaître avant de prendre la route. 

À propos de l'article

  • Créé le 03/04/2013
  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Gilles Donada

BalisagePour la Régordane : la totalité du GR 700 est balisée en rouge et blanc par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre, selon ses conventions propres

Budget. Sur les chemins de Saint-Gilles, il n’existe pas, à la différence des chemins de Saint-Jacques, de gîtes spécifiques pour les pèlerins. Il faut donc prévoir, pour l’hébergement, un budget en conséquence. La solution la moins onéreuse est bien sûr le camping. 

Pour les repas, le budget dépendra de la solution choisie (pique-nique ou restaurant).

Si l’on dort dans des hébergements modestes, que l’on prévoit un pique-nique pour midi et un repas chaud le soir (table d’hôte ou restaurant), on peut compter un budget moyen de 50 euros par jour.

Pour les « routes » de l’association Les Chemins de Saint-Gilles : les dépenses (ravitaillement et hébergement) sont partagées entre les pèlerins de la route et s’élèvent en moyenne à 13 euros par jour.

Carnet du pèlerin, où l’on appose un tampon à chaque étape, n’existe pas sur les chemins de Saint-Gilles. En revanche, pour les « routes » effectuées par l’association Les Chemins de Saint-Gilles, les responsables de l’animation spirituelle établissent généralement un carnet, où figurent différentes prières et méditations.

Diplôme du pèlerin de Saint-Gilles n’existe pas, mais l’association Les Chemins de Saint-Gilles remet aux participants des « routes » une médaille de saint Gilles.

Equipement spécifique. Certains de ces chemins peuvent être humides et boueux. Il est donc préférable de prévoir des chaussures montantes et un bâton de marche. Il faut également se prémunir à la fois contre la pluie et le soleil.

Horaires. En France, les horaires habituels des magasins sont 9 h – 19 h, avec une interruption, parfois, de 13 h à 14 h. Fermeture le dimanche et parfois le lundi.

Messe. Pour connaître les horaires des offices religieux de chaque paroisse : http://messesinfo.catholique.fr

Se ravitailler. Pour le chemin de Régordane : le ravitaillement pose rarement problème, sauf dans quelques endroits particulièrement isolés (par exemple entre la Bastide-Puylaurent et Villefort), ainsi que les dimanches et lundis, où il vaut mieux prévoir un repas d’avance.n Pour les « routes » de l’association Les Chemins de Saint-Gilles, Le ravitaillement est assuré par l’intendance.

Transport. Pour le chemin de Régordane : pour l’aller : Le Puy-en-Velay est accessible par train et par car. Pour le retour : on peut quitter Saint-Gilles-du-Gard par le car jusqu’à Nîmes (20 km) où se trouve une gare TGV ; par ailleurs, l’aéroport Nîmes Alès Camargue Cévennes se situe sur la commune de Saint-Gilles, à 10 km du centre-ville.

Saison et météo. Pour La Régordane : elle est praticable en toutes saisons (altitude maximum : 1200 m), sauf en hiver. Les gîtes d’étape sont ouverts jusqu’à la Toussaint. En France, les prévisions de Météo-France sont accessibles : 

  • par téléphone : 3250 (0,34 euros TTC/mn)
  • par Internet : prévisions de Météo-France à 3 jours, avec les tendances pour les jours suivants :http://france.meteofrance.com
  • par l’intermédiaire de terminaux mobiles tactiles de dernière génération (terminaux iPhone notamment) :http://mobile.meteofrance.com

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 20 juillet 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières