"The Way" : une plongée émouvante sur la route de Compostelle

agrandir Martin Sheen sur le chemin de Compostelle.
Martin Sheen sur le chemin de Compostelle. © Dark Star
Martin Sheen sur le chemin de Compostelle.
Martin Sheen sur le chemin de Compostelle. © Dark Star

Sur les grands écrans le 25 septembre 2013, The Way a touché notre journaliste Joséphine Lebard. Son avis.

À propos de l'article

  • Créé le 20/09/2013
  • Publié par :Joséphine Lebard
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6825, du 19 septembre 2013

The Way, la route ensemble Parce que son fils s’est tué accidentellement le premier jour de son pèlerinage vers Compostelle, Tom Avery (Martin Sheen) se rend à Saint-Jean-Pied-de-Port et décide de poursuivre le chemin à sa place, ses cendres dans son sac à dos.


Riche médecin américain, éloigné de la foi, Tom se retrouve soudain confronté à lui-même… et aux autres. Il croise sur sa route des compagnons qui, comme lui, portent d’autres poids que leur sac à dos.


Signé Emilio Estevez, le fils de Martin Sheen, The Way se veut une plongée émouvante sur la route de Compostelle.


Aux paysages du « Camino », répond la progression intérieure de Tom. Lequel, au cours de sa marche, tend de plus en plus vers l’essentiel. On sent Sheen et Estevez véritablement portés par leur sujet. Un film sincère et émouvant.


The Way, en salles, le 25 septembre 2013.

Pèlerin n° 6825, du 19 septembre 2013, consacre 6 pages à The Way.

► Trouvez Pèlerin chez le marchand de journaux le plus proche de chez vous (entrez "Pèlerin" puis votre adresse postale).

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières