Nevers (Nièvre)

agrandir Cathédrale de Nevers (Nièvre).
Cathédrale de Nevers (Nièvre). © DR
Cathédrale de Nevers (Nièvre).
Cathédrale de Nevers (Nièvre). © DR

58000 - Bourgogne. Plusieurs anciens hôpitaux, une croix des pèlerins et de nombreuses dédicaces à saint Jacques témoignent du passage du chemin de Compostelle à Nevers.

À propos de l'article

  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Gaële de La Brosse

Il faut s'’arrêter à la cathédrale Saint-Cyr-Sainte-Julitte, qui a la particularité de présenter deux chœurs opposés, conséquence d'’une reconstruction incomplète de la cathédrale romane à l’'époque gothique. On y admirera le baptistère (VIe s.) et, sur la tour Bohier, une statue monumentale en pierre représentant saint Jacques pèlerin (XVIe s.).

Dans l’'esprit du pèlerinage, on peut ensuite se rendre à l’'Espace Bernadette, maison-mère des sœœurs de la Charité de Nevers, où repose sainte Bernadette Soubirous qui y passa les treize dernières années de sa vie comme religieuse. Son corps y est conservé intact.


L’'office de tourisme : www.ville-nevers.fr/tourisme
La mairie : www.ville-nevers.fr

L'’Espace Sainte-Bernadette : www.sainte-bernadette-nevers.com


Sainte Bernadette

Bernadette était la fille d’'un meunier ruiné que la pauvreté fera injustement emprisonner. C'’est dans ce cadre qu’'elle grandira, dans une grande précarité, connaissant la faim et la maladie. « C'’est parce que j’'étais la plus pauvre et la plus ignorante que la Sainte Vierge m’a choisie », déclare-t-elle. Le 11 février 1858, la Vierge Marie lui apparaît pour la première fois à Lourdes, à la grotte de Massabielle, lui demandant de venir la voir quinze jours durant

Le 7 juillet 1866, Bernadette arrive à Saint-Gildard, maison-mère de la Congrégation des Sœœurs de la Charité de Nevers qu’elle avait connue à l’'hospice à Lourdes. Elle y demeurera treize ans, jouant alternativement le rôle d’'infirmière et de sacristine. Affaiblie par de fréquentes maladies, elle y rend l’âme le 16 avril 1879.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 14 juin 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières