Ces ados qui marchent pour se réinsérer

agrandir Depuis 2000, l'association Seuil organise des marches sur les chemins de Saint-Jacques pour les jeunes en difficulté.
Depuis 2000, l'association Seuil organise des marches sur les chemins de Saint-Jacques pour les jeunes en difficulté. © Seuil
Depuis 2000, l'association Seuil organise des marches sur les chemins de Saint-Jacques pour les jeunes en difficulté.
Depuis 2000, l'association Seuil organise des marches sur les chemins de Saint-Jacques pour les jeunes en difficulté. © Seuil

S’inspirant d’une initiative américaine, plusieurs structures européennes organisent des marches éducatives pour des adolescents en difficulté. Le 21 septembre, à Paris, le premier colloque sera organisé sur ce sujet. Il est ouvert à tous.

À propos de l'article

  • Créé le 12/09/2017
  • Publié par :Gaële de La Brosse
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    13 septembre 2017

Chez les Indiens d’Amérique, la marche était un rite de passage : pour accéder à l’âge adulte, il fallait quitter sa tribu et effectuer une marche en solitaire en survivant par ses propres moyens.

Dans les années 1970, des éducateurs américains de l’association Vision Quest ont eu l’idée d’appliquer cette épreuve initiatique à de jeunes détenus, en organisant une marche à travers le désert. Une initiative racontée dans un documentaire, Last Chance Caravan (« la caravane de la dernière Chance »).

Oikoten en Belgique, Seuil en France…

C’est en voyant ce film que trois Belges eurent l’idée de s’en inspirer, et organisèrent les premières marches avec des détenus sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. En 1985, ils créèrent l’association Oikoten (en grec « hors de la maison » et « par ses propres moyens »), qui développa une méthode basée sur l’aventure (une marche au long cours dans un pays étranger) et la vie en petit groupe.

À lire aussi sur Pèlerin : La marche, une véritable alternative à la prison.

En 1998, sur la voie du Puy-en-Velay (haute-Loire), l’écrivain Bernard Ollivier eut connaissance de cette expérience. « En arrivant à Saint-Jacques, raconte-t-il, ma décision était prise : fonder une structure similaire en France pour les jeunes en grande difficulté. » L’association Seuil vit le jour en 2000. Depuis, elle a pris en charge plus de 200 jeunes. Les marches se déroulent principalement sur les chemins de Saint-Jacques, en Espagne, les binômes (un jeune et son accompagnant) effectuant 1800 km en 3 mois.

01Binome_C0107T01_p4

Binôme Seuil : jeune et accompagnant. © Seuil

… et un peu partout en Europe

« Ces initiatives ont à leur tour été déclinées un peu partout en Europe et même au-delà, explique Paul Dall’acqua, éducateur et directeur de Seuil : en Allemagne, en Espagne, en Suisse, en Pologne, en Italie. Et même en Corée, où Bernard est devenu une célébrité nationale. Des marches éducatives vont se dérouler sur les chemins Olle, inspirés des chemins de Saint-Jacques. »

À lire aussi sur PèlerinAvec Bernard Ollivier, « Marcher pour s’en sortir » : l’exposition à Conques.

Retrouver un centre de gravité

Ces différentes initiatives présentent quelques différences (durée, taille du groupe). « Mais les constantes sont les suivantes, remarque Jacques Nouvel, membre de Seuil en charge du projet européen : la mise en place d’une rupture, la possibilité d’une réflexion personnelle, la découverte de nouveaux horizons, la marche au long cours, une coopération avec les travailleurs sociaux et, si possible, avec la famille. »

« La marche est l’un des outils privilégiés de ces différentes initiatives, ajoute David Le Breton, sociologue et anthrologue. Avec elle, le jeune retrouve un centre de gravité, une orientation. On reconnaît ici les principes anthropologiques de la marche : sa dimension de métamorphose, de réinvention de soi, la disponibilité au monde, la mise en jeu permanente de la curiosité, de la rencontre, etc. »

Un colloque à Paris

Pour confronter ces expériences, l’association Seuil organise à Paris, le 21 septembre prochain, sous l'égide d'Erasmus, le premier colloque européen sur ces marches éducatives pour les adolescents désocialisés ou sous mandat judiciaire.

07P1190226

© Seuil

« Des juges des enfants de Belgique, Allemagne, Italie et France confronteront leurs analyses, explique Paul Dall’acqua. Et des spécialistes de l’éducation de ces quatre pays présenteront les méthodes appliquées. Le but de ce colloque est de développer ces marches éducatives dans les 27 pays européens. »

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

Sont également annoncés Bernard Ollivier, le fondateur de Seuil, Madeleine Mathieu, directrice de la Protection judiciaire de la jeunesse, David Le Breton, auteur de nombreux ouvrages sur ce thème, et Carine Saint-Martin, psychologue, qui conclut : « Un proverbe africain dit que “Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”. Marchons ensemble ! Rien ne sert d’aller trop vite. Avançons plus loin pour rompre avec certaines idées préconçues afin de proposer des projets pertinents pour ces jeunes en grande souffrance… et pour autant pleins de richesses ! »

► Vidéo. Le film « Démarche » de Stéphanie Paillet.

 

Démarche from Stéphanie Paillet on Vimeo.


En pratique

Colloque « Jeunes en difficulté en Europe. La marche, proposition éducative de réinsertion »

• Lieu : Amphithéâtre de la SNHF (Société Nationale d’Horticulture de France) – 84 rue de Grenelle – 75007 Paris
• Date : Jeudi 21 septembre de 9 h 30 à 18 h
• Programme : http://assoseuil.org/actualites/colloque-europ-en/
• Inscription gratuite mais obligatoire (jusqu’au 19 septembre) : seuil2@orange.fr
• Pour soutenir ce colloque, une campagne de financement participatif a été lancée !

À lire

• Marche et invente ta vie, de Bernard Ollivier, Arthaud (poche), 230 p., 5,90 euros.
• Marcher pour s'en sortir. Un travail social créatif pour les jeunes en grande difficulté, de David Le Breton, Daniel Marcelli et Bernard Ollivier, ERES, 160 p., 19 euros.
• Marcher. Eloge des chemins et de la lenteur, Éditions Métailié (poche), 140 p., 7 euros.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 7 décembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières