Enfants handicapés maltraités, des images chocs

Dans un documentaire diffusé le 19 janvier 2014 dans l’émission Zone Interdite de M6, l’équipe de l’émission a choisi de diffuser un document accablant sur les maltraitances dont souffrent, dans certains centres, les pensionnaires handicapés.

À propos de l'article

  • Créé le 15/01/2014
  • Modifié le 17/01/2014 à 08:45
  • Publié par :Alice Le Dréau
  • Édité par :François Boulard
  • Publié dans Pèlerin
    6842, du 16 janvier 2014

Pour Wendy Bouchard, présentatrice de Zone interdite, regarder le documentaire « Enfants handicapés : révélations sur les centres qui les maltraitent », diffusé le 19 janvier fut un choc. Comme il risque de l'être aussi pour les téléspectateurs. L’enquête décrit le drame, sanitaire et social qu’est la prise en charge des enfants handicapés, dans notre pays.

Je savais qu'il était compliqué pour des parents d'élever un enfant handicapé. J'ai découvert un désarroi et une solitude que je ne mesurais pas.

wbouchard

→ Wendy Bouchard, animatrice de l’émission de M6, Zone Interdite.





Dès les premières minutes, Nicolas Bourgoin, le réalisateur précise : En France, 670 000 jeunes sont porteurs d'un handicap mental. Chaque année, 8 000 enfants naissent, qui ne seront jamais autonomes. Les infrastructures font défaut, mais il y a pire. Si les parents trouvent enfin une place, ils ne sont pas forcément soulagés pour autant. Dans certains cas, le séjour tourne au cauchemar. Nicolas Bourgoin nous montre des images terribles, de maltraitances, physiques ou verbales.


realzoneinterdite copie

©DR

 3 questions à Nicolas Bourgoin, réalisateur de l’émission Zone Interdite






Pèlerin. Pourquoi vous intéresser à un tel sujet ?
Nicolas Bourgoin : On m’a commandé le sujet, dont j’ignorais à peu près tout. J’ai été d’autant plus bouleversé par l’extrême souffrance, la solitude, le besoin de communiquer de ces parents. Je voulais rendre compte de leur désarroi. Quitte à filmer des témoignages terribles, comme celui de cette mère qui a failli tuer son enfant.


Recourir à des caméras cachées était une obligation ?
Au départ, j’ai fait des demandes officielles de reportage – à Moussaron, notamment –, où je voulais filmer l’aile réservée aux polyhandicapés. Refusé. J’ai réussi à convaincre une ex-éducatrice de s’équiper d’une caméra. Comment procéder autrement si vous voulez rapporter des preuves de maltraitance ? Je ne pouvais pas m’appuyer sur les seuls témoignages des salariés. J’ai contacté les administrateurs de l’institut pour avoir leur version des faits. Ils ne l’ont pas souhaité. J’imagine que je peux faire l’objet d’une procédure judiciaire pour diffamation. Mais le dossier est solide.


Qu’attendez-vous de la diffusion de votre documentaire ?
Un sursaut des pouvoirs publics, peut-être ? Quand on est journaliste, on espère toujours faire un peu bouger les choses. 

Retrouvez l'émission Zone Interdite « Enfants handicapés : révélations sur les centres qui les maltraitent », le 19 janvier 2014 sur M6.




► Lire la suite de l’article dans Pèlerin, n° 6842, du 16 janvier 2014.

Trouvez Pèlerin chez le marchand de journaux le plus proche de chez vous  (entrez "Pèlerin" puis votre adresse postale).

Vos commentaires

1 Commentaire Réagir

inquiétudes

philippevinsonneau 15/01/2014 à 19:36

le drame caché de ce dossier c'est que dans beaucoup de pays les personnes handicapées - handicapées mentales, les personnes dépendantes, les seniors, les femme est les hommes en fin de vie... font partie intégrante de la famille, du village, de la ... lire la suite

Numéro paru le 30 octobre 2014

Je m'abonne

Voyages et croisières