PRIO : -1 et Publicité bannière PRIO : 0 et Setup OAS Home Page PRIO : 0 et Setup Google Analytics PRIO : 0 et Setup Bandeau CNIL

Frigide Barjot, flamboyante égérie contre "le mariage pour tous"

agrandir Frigide Barjot
Frigide Barjot © Olivier Thomas / Fedephoto
Frigide Barjot
Frigide Barjot © Olivier Thomas / Fedephoto

Humoriste foldingue du groupe Jalons dans les années 1980, Frigide Barjot, alias Virginie Tellenne, est devenue depuis trois ans un porte-voix de l'Église dans les médias. Portrait d'une rassembleuse atypique.

À propos de l'article

  • Créé le 28/05/2013
  • Modifié le 28/05/2013 à 14:00
  • Publié par :Gwénola de Coutard
  • Édité par :Alice Méker

«Ma vie a changé le 17 novembre », confie- t-elle. Depuis la « manifestation pour tous » qu'elle a lancée contre le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, Frigide Barjot se dit assaillie par les journalistes, curieux de cette grande blonde loufoque aux cheveux chiffonnés, portant médailles pieuses en pendentifs et sweat à capuche rose sous son blouson de cuir.

Dans les années 1980, avec le groupe Jalons, elle parodiait les médias et le monde politique. Manifestait contre le froid, en 1985, à la station de métro Glacière, à Paris. Posait, en 2007, dans le « calendrier des From'Girls » pour faire la promotion du morbier... Une allumée, assurément ! Allumée aussi par Dieu, qu'elle a recommencé à chercher depuis quelques années. L'événement déclencheur de cette mise à feu-là, c'était il y a dix ans. Chroniqueuse pour l'émission  On a tout essayé de Laurent Ruquier, elle refuse de se déguiser en religieuse pour un sketch qu'elle juge offensant pour les catholiques. Elle en paye le prix, en perdant son boulot. « En disant non ce jour-là, j'ai dit oui, sans le savoir, à Jésus », écrit-elle dans son livre  Confessions d'une catho branchée. Tant pis pour la carrière à la télé, ses priorités sont ailleurs : l'essayiste Basile de Koch (alias Bruno Tellenne), son mari, et leurs enfants, Bastien et Constance.

Forte de ses amitiés conservées dans le show-biz, la tête brûlée se fait tête de gondole. En 2009, alors que les médias se déchaînent contre Benoît XVI, qui vient de lever les excommunications de quatre évêques lefebvristes, elle prend sa défense en ouvrant la page Facebook, devenue aujourd'hui un site internet « Touche pas à mon pape ». L'année suivante, en pleine révélation des scandales pédophiles, l'« appel à la vérité » sur le traitement médiatique réservé à l'Église, qu'elle lance avec d'autres intellectuels, est soutenu par des dizaines de milliers de signataires.

Au printemps 2012, elle crée le Collectif pour l'humanité durable, afin de faire une place aux enjeux bioéthiques dans la campagne présidentielle. Des activités que cette fille de la haute bourgeoisie mène tambour battant, en grignotant son héritage pour financer déplacements et tracts tout en faisant vivre sa famille. Cette fonction « d'attachée de presse de Jésus », elle dit l'exercer « comme un service, puisque personne d'autre n'y va ». Quitte à faire grincer quelques dents par son style provocateur ...

Début septembre, convaincue qu'il faut descendre dans la rue contre le « mariage pour tous », elle prend l'initiative de la manifestation du 17 novembre. Extérieure aux réseaux associatifs catholiques, dont elle déplore la tiédeur et les divisions, l'énergumène parvient à les réunir autour d'elle, avec des électeurs de gauche, des personnes homosexuelles, des athées et des croyants d'autres religions. Avec 100 000 à 200 000 participants, le succès de l'opération lui a donné raison. La semaine dernière, elle arpentait les allées du congrès des maires de France pour les encourager à organiser des débats locaux sur le sujet. Avec, en ligne de mire, une nouvelle manifestation, fixée au 13 janvier. 

■ Regardez ce montage vidéo réalisé par le collectif de Frigide Barjot "la Manif' pour tous", compilant différents sujets télévisés, consacrés aux manifestations du 17 novembre 2012 à travers la France.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Numéro paru le 20 novembre 2014

Je m'abonne

Voyages et croisières