Une journée avec le Père Arthur, curé des Roms

agrandir Le P. Arthur Hervet visite un camps de Roms dans l'agglomération lilloise.
Le P. Arthur Hervet visite un camps de Roms dans l'agglomération lilloise. © Louise Allavoine
Le P. Arthur Hervet visite un camps de Roms dans l'agglomération lilloise.
Le P. Arthur Hervet visite un camps de Roms dans l'agglomération lilloise. © Louise Allavoine

Rencontre avec le Père Arthur, en tournée auprès des Roms, dont les campements ont été démantelés, le 9 août 2012, par le gouvernement Ayrault. Ce jour-là, il avait prévu de baptiser une dizaine d'enfants roms.

Le jeudi 9 août 2012 devait être un jour de fête. Le Père Arthur devait baptiser une dizaine d'enfants roms à la demande de leurs parents. Pour lui, c'était une occasion rêvée de faire se rencontrer ces populations originaires de Roumanie et de Bulgarie, installées sur différents campements, dans l'agglomération lilloise, et les habitants de la région.

"Un étranger n'en est plus un une fois que vous avez appris à le connaître", dit-il. L'invitation, il l'avait fait passer par voie de presse, directement à l'AFP. Des méthodes un peu inhabituelles pour un simple curé de paroisse ? Mais le Père Arthur n'est pas un prêtre ordinaire.

Diaporama. Une journée avec le Père Arthur, curé des Roms. Réalisation: Louise Allavoine.



Le matin de la célébration, de bonne heure, les campements d'Hellemmes et de Villeneuve d'Ascq sont démantelés par la police. Aucun terrain alternatif ne leur est proposé par la préfecture, rompant ainsi avec une promesse du candidat Hollande.

Dans l'urgence, le Père Arthur, ses amis, ainsi que le collectif réunissant les associations de soutien aux Roms cherchent des endroits où installer les familles. Leur situation est désormais plus précaire : elles n'ont plus de toit. Les caravanes, la plupart sans roue, n'ont pas pu être emportées.

Le Père Arthur file au magasin Décathlon, le stock de tentes Quechua y passe. Le reste du maigre héritage de "Tonton" aussi. Les Roms se disséminent dans l'agglomération. Un groupe campe à l'abri des regards dans un bosquet en bordure de route. Un autre trouve finalement refuge, avec l'aide du Père Arthur, aux abords de l'église Notre-Dame-des-Victoires, à Lille. Dans les cinq mètres et pas au-delà. Après, ce n'est plus le territoire du diocèse.

Vidéo. France : ces étrangers de l’intérieur. Source : France 24. Durée : 16 minutes.

reportagefrance24roms


Un admirateur de l'Abbé Pierre
Le P.Arthur Hervet, 73 ans, grand admirateur de l'Abbé Pierre, a été, tour à tour, aumônier auprès de lycéens, de prisonniers, de prostituées, de bateliers. il s’installe à Lille en 2006 où il découvre la précarité des Roms, très nombreux dans l'agglomération lilloise (environ 3 000 aujourd'hui), et décide de leur venir en aide.

Depuis plusieurs années, il a développé un réseau d'entraide sur l'agglomération. Et chaque jour, ou presque, il récupère ici la surproduction d'une boulangerie industrielle, obtient là du pain, du lait ou du poulet à prix cassés, qu'il paie en partie de sa poche. Au volant de sa camionnette, il ravitaille ensuite différents campements de l'agglomération. "Ma journée est ponctuée par ces distributions, par les coups de fil et quand je suis fatigué, je vais à la chapelle de la communauté. Je dis que je vais prier, mais en fait, je vais dormir", sourit-il.

Quand je suis fatigué, je vais à la chapelle de la communauté

Ce reportage photographique a été réalisé, lundi 20 août 2012, dix jours après le démantèlement des campements. Ce jour-là, Martine Aubry, maire de Lille et présidente de la communauté urbaine de Lille, rencontre les associations de citoyens engagés auprès des Roms. Yann Lafolie, un ami du Père Arthur engagé dans la cause avec lui, y assiste.

Marine Aubry donne, ensuite, une conférence de presse pendant laquelle elle regrette qu'aucune solution de relogement n'ait été proposée. "Mais maintenant, nous travaillons à trouver une solution. Il y a une urgence à trouver un terrain pour ces familles et on travaille en ce sens main dans la main avec le préfet de région", pondère-t-elle.

Depuis, le gouvernement a décidé d'assouplir le dispositif limitant l'accès des Roms à l'emploi. Mais au lendemain de cette réunion interministérielle, ces familles restent sans terrain.

Louise Allavoine

Louise Allavoine, 27 ans, est rédactrice et photojournaliste.

Spécialisée dans les thématiques du monde rural et de l’'environnement, elle pratique le reportage texte et photo, le portrait et les nouveaux formats d’écriture (diaporama sonore, Petites Œoeuvres Multimédia, vidéographie). Installée à Paris, elle a vécu en Grande-Bretagne et est passionnée par l’'Irlande.

"Le Père Arthur conduit comme il mène sa vie, raconte-t-elle. Pour lui, la première vitesse n'existe pas. Il démarre directement en seconde. Évidemment, le moteur râle un peu, mais sa camionnette s'élance finalement à fond de train. La conduite correspond bien au personnage. Il n'a pas la langue dans sa poche, ne peut pas rester tranquillement dans son église... Il s'attire des railleries. Mais sa sincérité et son engagement suscitent l'enthousiasme !"

 Elle appartient au collectif de pigistes "Le Terrier" ; www.leterrier.info

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Numéro paru le 11 décembre 2014

Je m'abonne

Voyages et croisières