Lisieux vu du ciel

Vaisseau sur sa colline normande, la basilique de Lisieux a été érigée dans les années 1930 à la gloire du message de Thérèse. Elle accueille près de 800 000 visiteurs par an, et fait partie d'un ensemble patrimonial incarnant la spiritualité de la petite sainte depuis cette vaste église du XXe siècle jusqu'à sa maison d'enfance, en passant par le carmel, sources de sa foi.

« Faites très grand, très beau, le plus vite possible ! » avait vivement engagé le pape Pie XI. Le souverain pontife fut entendu. C'est à l'architecte Louis-Marie Cordonnier, déjà auteur de Notre-Dame-de-Lorette, la nécropole nationale d'Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais), que l'évêque de Bayeux et Lisieux confia, en 1927, la construction de la basilique.

Sans les dons d'une myriade de gens, chacun d'eux ayant demandé quelque chose à la sainte, la basilique n'aurait même pas pu être bâtie, ni être aussi grandiose

Ce vaisseau en béton armé recouvert de pierres de taille, dont la physionomie puise sa source dans le XIXe  siècle, sortit de terre en quelques années, au prix de travaux titanesques pour consolider la colline qui le soutient : début des travaux en 1929, bénédiction par le futur Pie XII et ouverture au culte... huit ans plus tard, en 1937 ! « Avec son style néobyzantin et sa taille démesurée, la basilique est une folie, résume Mgr Bernard Lagoutte, son recteur. Mais une folie qui incarne la réalité du message de Thérèse : sans les dons d'une myriade de gens, chacun d'eux ayant demandé quelque chose à la sainte, la basilique n'aurait même pas pu être bâtie, ni être aussi grandiose.

Diaporama complet. Lisieux vu du ciel. Un reportage photo de Stéphane Compoint.

 

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 21 septembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières