Notre-Dame de Créteil, cathédrale du XXIe siècle

Construite dans les années 1970, mais noyée dans les immeubles alentour, Notre-Dame de Créteil (Val-de-Marne) a été magnifiquement redessinée par une agence d’architectes. Elle est consacrée ce dimanche 20 septembre. Sa nouvelle toiture, une majestueuse coque en bois, et la flèche de son campanile se dressent à présent au cœur de la ville nouvelle.

« Plus visible, plus vaste et plus ouverte », telle était la demande de Mgr Michel Santier, après qu’il a pris les rênes du diocèse de Créteil, en 2007. Édifiée au milieu des années 1970 dans un quartier alors tout neuf, sa cathédrale – une église transformée en siège du diocèse en 1987 – reflétait cet « enfouissement » voulu par Vatican II quelques années plus tôt. Mais avec son toit plat, le bâtiment paraissait écrasé par les immeubles alentour.

La toiture figure les mains jointes en prière de Marie

Les temps ont changé. Aujourd’hui, au sortir de deux ans et demi de travaux, Notre-Dame de Créteil a une tout autre allure. Sa toiture en arcs de pin grisé se déploie à une vingtaine de mètres de hauteur. Elle figure deux mains jointes : celles de Marie en prière.

Et un campanile en pointe de plus de 40 mètres de hauteur, lui aussi recouvert de lames de bois, la désigne à présent dans ce paysage de grands ensembles, nés au fil des Trente Glorieuses. Créteil est en effet passé de 25 000 habitants, en 1960, à… 90 0000 aujourd’hui.

Des habitants de toutes les confessions

Soutenue par les Chantiers du cardinal, cette métamorphose – un « déploiement » aime à dire Mgr Michel Santier – est signée de l’agence Architecture-Studio, qui s’était déjà distinguée pour la conception de l’église Notre-Dame-de-L’Arche-d’Alliance, dans le XVe arrondissement de Paris.

Avec de grosses contraintes, à commencer par le quasi-doublement de sa capacité d’accueil – de 600 à 1 100 fidèles –, tout en respectant la surface au sol de l’ancienne cathédrale, flanquée des espaces de l’évêché. Une magnifique réussite, qui fait entrer Notre-Dame de Créteil dans le XXIe siècle. Avec force, talent et foi.


Informations pratiques
Le site www.creteilcathedrale.fr présente un time lapse (montage de photos en accéléré) de la pose de la coque en bois. On peut aussi faire un don sur le site. La cathédrale est ouverte au public tous les jours de 9 heures à 19 heures. Elle le reste pendant les Journées du patrimoine, les 19 et 20 septembre 2015, sauf le dimanche après-midi, où a lieu sa consécration. Une incertitude pèse sur samedi, avec une visite probable du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, aussi ministre des Cultes.
► Rens. : 01 45 17 24 00.


A lire dans Pèlerin n°6929, du 17 septembre 2015

article patrimoine

Journées du patrimoine : le XXIe siècle aux premières loges

Les 19 et 20 septembre, les 32es Journées européennes du patrimoine s’ouvrent au XXIe siècle, autant pour ses prouesses d’architecture que pour le traitement qu’il a réservé jusqu’à présent à l’héritage culturel des siècles passés. Créer, réhabiliter ou classer aujourd’hui : tout un programme dans lequel nous avons pioché quelques pépites et curiosités. Suivez le guide !

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 14 juin 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières