Chapelle Notre-Dame de la Clarté, à Combrit-Sainte-Marine (Finistère)

Prix Pèlerin ensemble pour le patrimoine.

Concours « Un patrimoine pour demain » 2013

À propos de l'article

  • Créé le 07/11/2017
  • Publié par :Philippe Royer, Marie-Christine Vidal et Benoît de Sagazan
  • Édité par :Cécile Picco

« C’est le type même de petite chapelle maritime qui vient enchanter une promenade, s’enthousiasme Franck Ferrand. Ces édifices sacrés témoignent de notre culture, là où la nature et les éléments dominent. Ils vibrent de la mémoire des craintes et des espoirs de toutes celles et ceux venus prier pour le salut des marins. »

Notre-Dame de la Clarté, bâtie au XVIe siècle, est aussi étroitement associée à sa fontaine, située en contrebas, dont l’eau a la réputation de soigner les maux d’yeux. Dans le chœur, un grand vitrail, réalisé en 1943, dépeint le fameux miracle de 1891.

Brigitte Le Gall-Le Berre, maire adjointe chargée de la culture et du patrimoine, aime à en rappeler l’histoire : « Un paysan, devenu aveugle, fit la promesse, le jour du pardon de la Clarté, que si la Vierge le guérissait, il vendrait sa jument blanche au profit des pauvres. Il recouvra la vue, mais se sépara d’un autre cheval et la reperdit aussitôt.

L’année suivante, il refit la même promesse. Le miracle se reproduisit à nouveau. Mais cette fois, l’homme tint sa parole. » Aujourd’hui, c’est la chapelle qui a un grand besoin de soin. La mobilisation de ses habitants, à travers une souscription lancée par la fondation du Patrimoine et le Grand Prix Pèlerin du patrimoine, lui permettra de financer une nouvelle toiture.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 23 novembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières