Saint Paul à nouveau aux anges, Saint-Paul-Lizonne (Dordogne)

Prix Pèlerin des médias.

Concours « Un patrimoine pour demain » 2013

À propos de l'article

  • Publié par :Benoît de Sagazan
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    6988 du 3 novembre 2016

L’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Saint-Paul-Lizonne, en Périgord vert, a de quoi faire lever les yeux au ciel à tout visiteur. En effet, cet édifice remarquable, au chœur roman et qui conserve des traces de son ancienne fortification, possède au-dessus de sa nef, un plafond peint exceptionnel, en forme de coque de bateau retournée. Bordée de nuées, avec les quatre évangélistes aux angles, la scène centrale représente la réception de saint Paul, ravi par les anges, au paradis. Cette scène réalisée en 1689 par un artiste local du nom de Paradol, est inspirée d’un tableau de Nicolas Poussin que l’on peut actuellement admirer au Ringling Museum of Art, à Sarasota, en Floride (États-Unis).

Malheureusement, ce plafond unique, jamais restauré, a beaucoup souffert et comporte de sérieuses lacunes. Des insectes et des champignons s’en sont donné à cœur joie ! Grâce à la ténacité de l’association présidée par Josette Bardy, qui a sollicité et obtenu l’aide du Grand Prix Pèlerin du patrimoine, avec CFRT-Le Jour du Seigneur, ce chef-d’œuvre retrouvera les splendides couleurs qui furent les siennes et une nouvelle santé qui l’aideront à traverser les décennies futures.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 19 octobre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières