Les flammes de la foi, Auffargis (Yvelines)

Prix Pèlerin de la création.

Grand Prix Pèlerin du Patrimoine : l'édition 2017

Concours « Un patrimoine pour demain » 2013

À propos de l'article

  • Publié par :Philippe Royer
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    4 novembre 2016

« Je travaille sous le regard de Joseph et de Jésus, qui sont du métier », souffle Bruno de Maistre, architecte mobilier, en présentant le fruit de son travail, posé dans son atelier d’Auffargis, près de Rambouillet : un mobilier liturgique tout en bois, à qui il ne manque plus que le vernis protecteur. L’autel, l’ambon, la croix, et le tabernacle sont destinés à l’oratoire de la maison paroissiale Saint-Jean-Paul-II de Colombes (Hauts-de-Seine), dont le réaménagement complet (rénovation et agrandissement) est en voie d’achèvement.

Au printemps, le projet de Bruno de Maistre avait séduit le jury du prix Pèlerin, avec les Chantiers du Cardinal, pour la création et la réalisation d’un ensemble liturgique original. Bruno de Maistre s’est en fait saisi d’une apostrophe du pape Jean-Paul II : « Si vous devenez ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde », pour proposer un décor en marqueterie en forme de brasier, sur un fond de bois de palissandre dont les veines vibrent telles des flammes.

Cet ancien publicitaire reconverti dans l’ébénisterie et la création de meubles, n’en est pas à son coup d’essai. Il est déjà l’auteur du mobilier du chœur de l’église de Vaucresson, et d’éléments pour des églises de la paroisse de Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine.

Rens. : www.lonoco.eu

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 22 juin 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières