Statue "Vierge à l'enfant" de Notre-Dame des Anges de Tourcoing

Dans la catégorie Statuaire, cette Vierge à l'enfant du XVIIIe siècle, digne ambassadrice des lieux (Nord), récolte le premier prix Sauvegarde de l'art français.

Grand Prix Pèlerin du Patrimoine : l'édition 2017

Concours « Un patrimoine pour demain » 2013

À propos de l'article

  • Créé le 10/09/2013
  • Modifié le 05/09/2013 à 12:00
  • Publié par :Sophie Laurant
  • Édité par :Alice Meker
  • Publié dans Pèlerin
    6824, paru le 12 septembre 2013.

Nouvelle Ève rachetant le péché originel, la Vierge à l’Enfant foule au pied un serpent… Cette touchante statue du XVIIIe  siècle, en bois doré, était régulièrement sortie en procession de l’église Notre-Dame-des-Anges, à Tourcoing, qui l’abrite depuis les années 1860.

Sa restauration - pour laquelle l’association Renaissance de Notre-Dame-des-Anges a obtenu le prix du Patrimoine Pèlerin-Sauvegarde de l’art français - s’inscrit dans le cadre des travaux de l’église.

« À partir de 2015, explique Patrick Delnatte, président de l’association, quatre tranches successives vont remettre en état ce rare édifice néoclassique, qui bénéficie d’une acoustique remarquable, grâce à ses lambris. »

En attendant, et pour plaider la cause de Notre-Dame-des-Anges, l’association a décidé de s’occuper de son riche mobilier. Après le chemin de croix, c’est au tour de cette statue éponyme de l’église d’être mise en valeur, en digne ambassadrice du lieu.

Subvention : 5 000 €.

► Découvrez l'avis d'Eric-Emmanuel Schmitt dans Pèlerin n°6824, paru le 12 septembre 2013.

Sauvegarde de l'art français

22 rue de Douai 75009 Paris

Tel. 01 48 74 49 82

contact@sauvegardeartfrancais.fr

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 mai 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières