Statue "Vierge à l'enfant" de Ménerbes

Dans la catégorie Statuaire, les Amis de Saint-Hilaire, dans le Vaucluse, bénéficieront de 2 000 € pour redonner son éclat à la statue en bois datée du XVIIe siècle.

Grand Prix Pèlerin du Patrimoine : l'édition 2017

Concours « Un patrimoine pour demain » 2013

À propos de l'article

  • Créé le 10/09/2013
  • Modifié le 05/09/2013 à 12:00
  • Publié par :Philippe Royer
  • Édité par :Alice Meker
  • Publié dans Pèlerin
    6824, paru le 12 septembre 2013.

La précieuse statue en bois datée du XVIIe siècle a déjà pris le chemin de l’atelier parisien, où elle va être restaurée, grâce à l’aide de Pèlerin.

Jusqu’à présent, cette Vierge à l’Enfant ornait la galerie desservant les cellules de l’abbaye de Saint-Hilaire, face au Lubéron.

« Mes parents l’ont acquise dans les années 1930 et l’ont installée, en 1961, dans cette abbaye qu’ils venaient d’acheter. Au fil des ans, la polychromie a viré en surface en une teinte marron vert uniforme. Nous voulons lui redonner son éclat et l’exposer dans le réfectoire », explique Anne Bride.

Ouverte de Pâques à la Toussaint, l’abbaye de Saint-Hilaire attire entre 20 et 30 visiteurs par jour.

Premier couvent construit par des Carmes, au milieu du XIIIe siècle, peu de temps après leur arrivée de Palestine, via Marseille, l’abbaye de Saint-Hilaire, classée en 1975, a conservé l’ensemble de ses bâtiments d’origine.

La famille Bride, des Rémois, l’a patiemment restaurée au fil des décennies. Restait cette Vierge.

Subvention : 2 000 €.

► Découvrez l'avis d'Eric-Emmanuel Schmitt dans Pèlerin n°6824, paru le 12 septembre 2013.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 22 juin 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières