Les vitraux de l'église Saint-Martial d'Orgnac-sur-Vézère (Corrèze)

agrandir Les vitraux de l'église Saint -Martial d'Orgnac-sur-Vézère (Corrèze)
Les vitraux de l'église Saint -Martial d'Orgnac-sur-Vézère (Corrèze) © Patrick Allard/REA
Les vitraux de l'église Saint -Martial d'Orgnac-sur-Vézère (Corrèze)
Les vitraux de l'église Saint -Martial d'Orgnac-sur-Vézère (Corrèze) © Patrick Allard/REA

A Orgnac-sur-Vézère (Corrèze), il fallait mettre joliment en lumière des peintures murales anciennes. Grâce au prix Pèlerin Un patrimoine pour demain 2012, la commande de dix vitraux originaux vient d'être passée.

Grand Prix Pèlerin du Patrimoine : l'édition 2017

Concours « Un patrimoine pour demain » 2013

À lire aussi

À propos de l'article

  • Créé le 31/05/2013
  • Modifié le 31/05/2013 à 11:00
  • Publié par :Philippe Royer
  • Édité par :Marine Bisch

Il y a d'abord eu la découverte, en 2007, de peintures murales anciennes, suivie par la réouverture de la grande baie du chœœur, bouchée depuis des lustres.

Tout, à l'intérieur de l'église Saint-Martial, au cœœur de ce bourg de Corrèze, s'en est trouvé changé, à commencer par la lumière. L'envie de nouveaux vitraux, en remplacement de banales verrières, a rapidement fait son chemin.

« J'avais été émerveillé par les créations du P. Kim En-Joong,  dans la basilique Saint-Julien de Brioude, en Haute-Loire. Nous l'avons contacté en 2011, comme on jette une bouteille à la mer », se souvient Jean Pouget, président de l'Association des amis de l'église d'Orgnac. Quelques semaines plus tard, le célèbre artiste et moine dominicain était sur place pour discuter d'un projet de dix vitraux avec l'association, le maire et le curé du village !

La commande, soutenue par Pèlerin, vient d'être officiellement validée. Fabriqués dans les ateliers Loire, à Chartres, les verrières de verre dépoli, zébrées de couleurs, seront installées pour Pâques 2013.

Lauréat 2012

Subvention accordée par Pèlerin : 4000 €. €



Franck Ferrand

L'’avis de Franck Ferrand

Kim En-Joong est mon voisin, il habite chez les Dominicains du faubourg Saint-Honoré, à Paris. Je suis heureux que, grâce à ce prix, l'église d'une toute petite commune rurale de Corrèze puisse rayonner de la force lumineuse de ses créations. À la fois organiques et sublimes, les vitraux de l'artiste m'enchantent. À l'église Saint-Martial, la magie du verre va faire chanter la pierre !

■ Un patrimoine pour demain 2012 : découvrez les membres du jury, les autres lauréats, les partenaires du concours...

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 23 mars 2017

Voyages et croisières