Qu’est-ce que la sainte Trinité ?

agrandir Icône de la Trinité, oeuvre du moine russe Andrei Roublev (1410)
Icône de la Trinité, oeuvre du moine russe Andrei Roublev (1410) © DR
Icône de la Trinité, oeuvre du moine russe Andrei Roublev (1410)
Icône de la Trinité, oeuvre du moine russe Andrei Roublev (1410) © DR

Le dimanche qui suit la Pentecôte, le 8e après Pâques, l’Église fête le mystère de la sainte Trinité.

À propos de l'article

  • Créé le 25/05/2018
  • Publié par :Sabine Harreau
  • Édité par :Sabine Harreau
  • Publié dans Pèlerin
    25 mai 2018

 Les chrétiens sont baptisés "au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit". Et lorsqu'ils commencent leur prière, ils se marquent du signe de la croix sur le front, le cœur et les épaules en invoquant Dieu "Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit" : c’est la Trinité. 

L’affirmation que Dieu est unique en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, égaux, participant d'une même essence divine et pourtant fondamentalement distincts, comme le Christ l’enseigne à ses apôtres lorsqu’il leur dit "Allez et baptisez au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit".

Il n’y a pas trois dieux, mais un seul Dieu en trois personnes.

La Trinité est Une, d’où le mot « Trinité », dérivé de « trois » et de « unité ». Il n’y a pas trois dieux, mais un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et l’Esprit-Saint. Chacune des trois personnes est Dieu tout entier. Chacune des trois personnes n’existe qu’en union avec les deux autres dans une parfaite relation d’amour. Ils sont un seul et même Dieu parce qu’ils n’ont qu’une seule et même nature, une seule et même divinité.

La compréhension de ce mystère divin ne peut être perçue que par la foi. L’être humain ne peut concevoir un Dieu unique en trois personnes. C’est Dieu qui révèle le mystère de son amour par l’envoi de son Fils, puis de l’Esprit saint, le jour de la Pentecôte.

Jésus nous révèle que Dieu est « Père », et qu’il n’existe que par son Père. Et Jésus promet à ses apôtres le don de l’Esprit saint qui sera avec eux et en eux. Ainsi, Jésus nous le fait connaître comme une autre personne divine.

« Nous croyons fermement et nous reconnaissons qu’il n’y a qu’un seul vrai Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, trois personnes mais une seule substance, une seule nature »
(IVe Concile du Latran, 1215).

Prière à la sainte Trinité, de Saint Augustin

« Je t'invoque, ô Trinité une »

« C'est pourquoi, Seigneur, je t'invoque avec la foi que dans ta bonté tu m'as donnée pour mon salut. Mon âme vit fidèlement de cette foi, et s'attache par l'espérance à ce qu'elle verra un jour en réalité.

Je t'invoque, mon Dieu, avec une conscience pure, et avec tout l'amour de ma foi, cette foi que tu as conduite à l'intelligence de la vérité en déchirant ses ténèbres, cette foi que tu m'as rendue agréable et douce comme le miel en y mettant la douceur de ta charité et en dissipant les amertumes du monde.

Je t'invoque, Trinité bienheureuse, à pleine voix, avec l'amour sincère de ma foi, cette foi dont tu m'as nourri dès le berceau à la lumière de ta grâce, et que tu as affermie en moi en l'accroissant par l'enseignement de notre mère l’Église.

Je t'invoque, Ô Trinité une, bienheureuse, glorieuse et bénie, « Dieu, Seigneur, Paraclet ; charité, grâce, communion ; celui qui engendre, celui qui est engendré, et celui qui donne la vie ; la vraie lumière, la vraie lumière née de la lumière, la véritable illumination ; source, torrent, eau vive ; tout vient d'un seul, par un seul, en un seul.

Tout vient de lui, par lui, en lui ; vie vivante, vie de la vie, vie qui vivifie la vie ; un seul par lui-même, un seul par lui seul, un seul par les deux seuls ; ôn (celui qui est) par lui-même, ôn par le premier, ôn par les deux autres ; Père véridique, Fils-vérité, Saint-Esprit-vérité. Une seule essence Père, Logos, Paraclet, une seule grandeur, une seule bonté. Ainsi soit-il. »

Saint Augustin d’Hippone (354-430)




Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 21 juin 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières