Qu'est-ce que Roch Hachana, le nouvel an juif ?

agrandir Les fidèles se rendent au bord de l'eau pour y jeter symboliquement leurs péchés.
Les fidèles se rendent au bord de l'eau pour y jeter symboliquement leurs péchés. © Valéry Hache / AFP
Les fidèles se rendent au bord de l'eau pour y jeter symboliquement leurs péchés.
Les fidèles se rendent au bord de l'eau pour y jeter symboliquement leurs péchés. © Valéry Hache / AFP

La fête de Roch Hachana qui débute, cette année, le 20 septembre à la tombée de la nuit, marque le début de la 5 778e année du calendrier hébraïque.

À propos de l'article

  • Créé le 19/09/2017
  • Publié par :Ask Médias
  • Édité par :Sabine Harreau
  • Publié dans Pèlerin
    7034 du 21 septembre 2017

Roch Hachana, qui signifie « commencement de l'année » en hébreu, célèbre la création du monde et la naissance de l'humanité. Cette fête, qui dure 48 heures, marque le début de dix jours de pénitence (Techouva), au cours desquels le fidèle relit les fautes commises au cours de l'année écoulée. C'est pourquoi elle est aussi appelée jour du jugement (Yom Hadin).

La veille, certains jeûnent afin de bien se préparer spirituellement, ou vont se recueillir au cimetière.

Début du 1er jour :

À la synagogue, les liturgies de Roch Hachana sont marquées par les sonneries du choffar, un instrument de musique à vent taillé dans une corne de bélier. 100 sonneries retentissent pour inviter les fidèles au repentir et à l’introspection.

Dans le courant d’une des après-midi, les fidèles se rendent au bord d’une source, d’un cours d’eau, d’un fleuve, d’un lac ou de la mer, pour y jeter symboliquement leurs péchés. Il s’agit de la prière du Tachlikh.

Roch Hachana est rythmée par de grands repas, composés notamment de pommes trempées dans du miel, de grenades, de dattes, de blettes, de courges... qui symbolisent la douceur de l’année à venir. Le soir, les femmes et les filles allument des bougies en récitant des bénédictions.

Fin du 2ème jour :

Suite des jours de pénitence (Techouva).

Yom Kippour (jour du pardon), journée la plus solennelle du calendrier juif, clôture ce temps festif (cette année, du 29 au soir au 30 septembre).


Les juifs se souhaitent à cette occasion « Shana Tova ! » ou « bonne année » !

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 7 décembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières