Les 15 citations clés du texte des évêques sur la politique

agrandir Les 15 citations clés du texte des évêques sur la politique
© Getty images/ Fotolia
Les 15 citations clés du texte des évêques sur la politique
© Getty images/ Fotolia

Dans un texte publié ce jeudi 13 octobre, les évêques de France s'adressent aux "habitants de notre pays" pour "retrouver le sens du politique". La rédaction de Pèlerin a sélectionné pour vous les 15 citations clés à retenir de ce document de 96 pages, publié à quelques mois de l'élection présidentielle.

"L’espérance chrétienne n’est donc pas seulement individuelle, elle est aussi collective."

"La crise de la politique est d’abord une crise de confiance envers ceux qui sont chargés de veiller au bien commun et à l’intérêt général."

"Chacun doit être responsable de ce que sa parole produit."

► "Il y a donc un équilibre à trouver entre une sécurité maximale illusoire, et une protection des libertés qui est fondamentale."

► "La grande injustice - qui devrait être davantage la priorité absolue de notre vie en société - est le chômage."

► "Plus que d’armure, c’est de charpente que nos contemporains ont besoin pour vivre dans le monde d’aujourd’hui."

► "Il ne peut y avoir d’avenir pour notre pays que dans une Europe forte et consciente de son histoire et de ses responsabilités dans le monde."

► "Tout ce qui pervertit la parole, le mensonge, la corruption, les promesses non-tenues ont des conséquences très lourdes."

► "Les chrétiens, avec les autres, doivent veiller à la démocratie dans une société fragile et dure."

A lire aussi sur ce sujet : L'édito de Anne Ponce, Pour qui vote la Samaritaine ?

► "La laïcité de l’Etat est un cadre juridique qui doit permettre à tous, croyants de toutes religions et non-croyants, de vivre ensemble."

► "Les enjeux écologiques et environnementaux sont en train de transformer en profondeur nos conceptions de la vie en société, et nous tournent vers des attitudes de simplicité, de sobriété, de partage."

► "Chacun, à son niveau, est responsable de la vie et de l’avenir de notre société. Cela demandera toujours courage et audace. Des qualités qui n’ont jamais déserté le cœur de notre pays."

► "Les références et les modalités de la vie ensemble ont bougé. Ce qui semblait enraciné et stable est devenu relatif et mouvant."

► "S’il faut parfois donner un témoignage de fermeté, que celle-ci ne devienne jamais raideur et blocage."

► "Notre société, et plus largement toute vie en commun, ne peut pourtant pas se passer du politique."

afficheFullPage.jspz

Retrouvez notre analyse et un dossier complet dans Pèlerin n°6985 du 13 octobre 2016.



Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 7 décembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières