Notre-Dame, Dame de coeur

agrandir Notre-Dame, Dame de coeur
© Philippe Lavieille
Notre-Dame, Dame de coeur
© Philippe Lavieille

À propos de l'article

  • Publié par :Mikael Corre
  • Édité par :Cécile Picco
  • Publié dans Pèlerin
    13 novembre 2017

La cathédrale Notre-Dame de Paris s’embrase.

Le feu lèche la rose de 9,60 m de diamètre exécutée au XIIIe siècle au centre de sa façade, qui, soudain, s’écroule en une pluie de flocons de neige avant de disparaître dans un brouillard vert et d’exploser en centaines de feux d’artifice. Ce son et lumière, signé Bruno Seillier (Nuit aux Invalides, Luminescences d’Avignon), était organisé pour le centenaire de la Première Guerre mondiale, en hommage aux milliers de soldats américains venus se battre aux côtés des Français.

À voir aussi sur Pelerin.com : La bande annonce du spectacle.

L’histoire se déroule en 1917. Sur le champ de bataille, un jeune soldat blessé confie son regret à une infirmière : ne pas avoir vu Notre-Dame. Un prétexte pour redécouvrir cette magnifique façade, sa galerie des rois et ses portails du Jugement (centre), de sainte-Anne (droite) et de la Vierge (gauche). C’est cette dernière qui était au centre de ce spectacle titré : Dame de coeur.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 23 novembre 2017

Notre Librairie

Voyages et croisières