Un message pour aujourd’hui

agrandir Trois numéros de Pèlerin de l’année 1901, avec en une la statue de Notre-Dame de Salut.
Trois numéros de Pèlerin de l’année 1901, avec en une la statue de Notre-Dame de Salut. © Pèlerin
Trois numéros de Pèlerin de l’année 1901, avec en une la statue de Notre-Dame de Salut.
Trois numéros de Pèlerin de l’année 1901, avec en une la statue de Notre-Dame de Salut. © Pèlerin

Pour ce numéro double exceptionnel, nos rédacteurs en chef, Catherine Lalanne et Antoine d’Abbundo, célèbrent les 140 ans du Pèlerinage national et les 140 ans de notre, de votre, journal Pèlerin.

Dossier

Nos éditos

Les éditos d'Anne Ponce

À propos de l'article

  • Créé le 07/08/2013
  • Publié par :Catherine Lalanne et Antoine d'Abbundo
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6819-6820, du 8-15 août 2013

Comme tous les ans, à l'approche du 15 août, des milliers de personnes venues de tous les horizons. pèlerins poussés par la foi ou simples visiteurs en quête de beauté et de sens, vont se mettre en chemin vers le sanctuaire de Lourdes, à la rencontre de la Vierge Marie, mère de Dieu, reine du monde.


Mais cette traditionnelle fête de l'Assomption, désormais partie intégrante de notre patrimoine national, qu'on soit croyant ou non, revêt cette année une dimension particulière puisqu'elle sera également l'occasion de célébrer un double anniversaire : celui des 140 ans du Pèlerinage national, organisé par les pères assomptionnistes avec les laïcs de l'Hospitalité Notre-Dame-de-Salut, et celui, concomitant, de la naissance de notre, de votre magazine.

Dans ce numéro spécial tout entier tourné vers Marie, l'historien-journaliste Yves Pitette rend compte, dans un récit passionnant, du formidable élan missionnaire à l'origine de la relance des pèlerinages, notamment vers la cité pyrénéenne, et de l'aventure humaine et spirituelle que fut la création d'un bulletin de liaison pour accompagner ce mouvement : Le Pèlerin.

Cent quarante ans plus tard, le modeste bulletin petit format a pris du volume et des couleurs pour devenir, de génération en génération, le premier hebdomadaire catholique de France en diffusion

Il ressuscite, au passage, quelques-unes des belles figures pionnières du journal, au premier rang desquelles un géant : le P. Vincent de Paul Bailly, promoteur d'un nouveau style de presse catholique et bâtisseur d'une entreprise -  La Maison de la Bonne Presse - devenue aujourd'hui Bayard.

Cent quarante ans plus tard, le modeste bulletin petit format a pris du volume et des couleurs pour devenir, de génération en génération, le premier hebdomadaire catholique de France en diffusion.

Mais, malgré les vicissitudes de l'histoire et les nécessaires adaptations aux changements du monde, il est et restera fidèle à son héritage et à sa vocation : annoncer, au-delà des vogues et des modes, les signes des temps au plus grand nombre. Parce que notre histoire s'enracine dans le premier Pèlerinage national organisé à Lourdes en 1873, nous reprenons donc, cette année encore, notre bâton de pèlerin pour venir, avec les foules, au pied de la grotte, prier Marie.

Faisant des devises de l'Hospitalité et des Augustins de l'Assomption un message pour aujourd'hui : Domino Christo Servire, Adveniat Regnum Tuum. Servir le Christ dans les plus faibles, pour que Ton Règne vienne.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 5 avril 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières