Le bon grain de l’ivraie

agrandir Catherine Lalanne, rédactrice en chef à "Pèlerin".
Catherine Lalanne, rédactrice en chef à "Pèlerin". © William Beaucardet
Catherine Lalanne, rédactrice en chef à "Pèlerin".
Catherine Lalanne, rédactrice en chef à "Pèlerin". © William Beaucardet

L’heure de la rentrée littéraire a sonné ! 589 romans viennent de débarquer dans les librairies…

Dossier

Nos éditos

Les éditos d'Anne Ponce

À propos de l'article

  • Créé le 02/09/2015
  • Modifié le 09/09/2015 à 11:10
  • Publié par :Catherine Lalanne
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6927, du 3 septembre 2015

C’est parti ! Comme chaque année, les livres envahissent les rayons de nos librairies. Dès la mi-août et jusqu’à octobre, les vitri­nes s’emplissent de manuscrits et bruissent de mille et une feuilles, annonçant la rentrée – non pas scolaire – mais littéraire. Si cette fièvre d’écriture s’empare de notre Hexagone à l’orée de l’automne, c’est en prévision des prix, et du très convoité Goncourt, attribués en novem­bre.

 Son. L'édito de Catherine Lalanne sur RCF.

 

En multipliant les ouvrages, les éditeurs espèrent doubler leurs chances d’obtenir le précieux bandeau rouge pour l’un de leurs auteurs.

Résultat, 589 romans viennent de débarquer dans nos librairies. 393 romans français dont 68 premiers romans et 196 romans étrangers ; de quoi donner le tournis ! Comment séparer le bon grain de l’ivraie dans ce raz de marée de titres ?

Honorer les auteurs reconnus, repérer les talents en herbe, pêcher un trésor dans cet océan de papier ? Mission exigeante que votre hebdomadaire s’est fait un devoir d’accomplir. Pour relever
ce défi, la responsable des pages livres du Pèlerin a distribué des exemplaires aux volontaires, dès juillet.

Au jardin ou à la plage nos journalistes ont bou­quiné et, au retour de vacances, chro­niqué leurs coups de cœur de l’été. Mais il reste à tirer les fils pour vous aider à comprendre les grandes tendances de la rentrée. Cette année, plus que jamais, les romanciers sont fascinés par le réel et la vérité.


Qu’ils auscultent nos psychés ou les conflits dans le monde, leurs fictions se font l’écho des problématiques d’aujourd’hui. Force et complexité des liens familiaux,, respect de l’autre et relation d’emprise, quête de Dieu et menace de l’intégrisme religieux, fascination de l’Orient et crainte de sa poudrière, destins de migrants et douleur de l’exil…, les écrivains trempent leurs plumes dans les sujets d’actualité.

Sujets sérieux me direz-vous en ces temps qui manquent de légèreté. Certes, mais en interrogeant le monde, les écrivains nous tendent un miroir précieux, des clés de lecture du siècle et de nos vies.

Auteurs, personnages de fictions, journalistes, lecteurs, nous voguons tous sur le même bateau. Dans l’océan romanesque de cette rentrée, je suis sûre qu’un ouvrage vous attend. En nous lisant, vous le trouverez ! 


Et aussi

édito

Dans son édition du 3 septembre 2015, Pèlerin consacre trois pages à la rentrée littéraire.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 5 avril 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières