L’âme de Marseille

Pour célébrer Marseille, capitale européenne de la culture en 2013, Catherine Lalanne, rédactrice en chef à Pèlerin, a choisi de vous faire découvrir les quatre basiliques de la Cité phocéenne et d'aller à la rencontre des communautés de chrétiens d'Orient.

Dossier

Nos éditos

Les éditos d'Anne Ponce

À propos de l'article

  • Créé le 06/06/2013
  • Modifié le 06/06/2013 à 12:00
  • Publié par :Catherine Lalanne
  • Édité par :Estelle Couvercelle
  • Publié dans Pèlerin
    6810, 6 juin 2013.

L'histoire de Marseille commence par l'accueil d'un étranger. Quai de la Fraternité, sur le Vieux-Port, une plaque commémore l'arrivée des Phocéens dans la calanque bleue.

De l'union de leur chef, Protis, et de Gyptis, fille du roi des lieux, naît Massalia. Six cents ans avant Jésus-Christ, le mariage d'un marin grec et d'une Provençale place la cité sous le signe du métissage et de l'hospitalité. Le mythe de Marseille, ville ouverte sur le monde, est né.

Sept siècles plus tard, les premiers disciples du Christ accostent aux Saintes-Maries- de-la-Mer. Les habitants de la Cité phocéenne accueillent les amis de Jésus comme ils avaient reçu Protis, et Lazare évangélise ce port cosmopolite et bigarré. Enfouis sous la cathédrale la Major, les ruines de l'immense baptistère témoignent de la foi des premiers chrétiens.

Ecoutez l'édito de Catherine Lalanne.

 

De l'autre côté du bassin, Saint-Victor regarde l'Orient. Vers 416, Jean Cassien, moine roumain formé à Constantinople, fonde l'abbaye et tend une passerelle vers le Levant qui ne s'est jamais rompue. Quinze siècles plus tard, les chrétiens, venus de toute la Méditerranée, trouvent refuge à Marseille.

La tradition d'accueil et d'échange de la cité se vivifie avec leur arrivée. Arméniens, Italiens, pieds-noirs, Libanais, Grecs et, enfin, Irakiens, Syriens, Égyptiens fuyant guerres et persécutions transforment la ville marine en atlas du monde chrétien. L'une après l'autre, chaque communauté exilée s'agrège autour d'un clocher et s'enracine. Marseille, dit-on, a le génie de « faire des Marseillais » avec les peuples venus d'ailleurs.

Ecoutez le numéro spécial Au coeur de l'histoire consacré à Marseille, avec la participation de Catherine Lalanne et de notre reporter Luc Balbont.

 

Qu'ils soient chrétiens, musulmans, juifs ou athées, tous se placent sous la protection de la Bonne Mère. Symbole altier de cette longue tradition de dialogue, Notre-Dame-de-la-Garde fait de la diversité des Marseillais, un ciment d'unité. Pour célébrer la Capitale européenne de la culture, nous avons choisi de vous faire redécouvrir ses quatre basiliques et d'aller à la rencontre des communautés de chrétiens d'Orient. Une balade inspirée qui mêle la pierre et les hommes, le patrimoine sacré et la foi, et donne aux festivités un supplément d'âme et de spiritualité.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 14 juin 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières