Listes de rentrée

agrandir Anne Ponce
Anne Ponce © Eric Garault
Anne Ponce
Anne Ponce © Eric Garault

La rentrée est le moment idéal pour préparer de bonnes résolutions. "C'est fou comme une liste de rentrée nous rappelle quelques vérités élémentaires", remarque Anne Ponce.

Dossier

Nos éditos

Les éditos d'Anne Ponce

À propos de l'article

  • Modifié le 26/08/2013 à 12:00
  • Publié par :Anne Ponce
  • Édité par :Anne Ponce
  • Publié dans Pèlerin
    6771

C'est la rentrée. Sur mon frigo, j'ai affiché une liste de choses à faire :

■ Acheter un téléphone portable à mon fils collégien... mais quand même pas le smartphone dernier cri qu'il réclame.

■ Inciter mon fils aîné, qui rentre en terminale, à penser à son orientation. Mais l'encourager sans trop le stresser.

■ Tester l'achat direct de viande à un petit producteur du Gers recommandé par une collègue. Mais ne pas laisser tomber l'artisan boucher de mon quartier.

■ Faire du sport le week-end pour être en forme. Mais pas le samedi matin parce qu'il faut faire le marché, pas le samedi après-midi parce qu'il faut suivre les devoirs, pas le dimanche matin parce qu'il y a la messe ni le dimanche après-midi parce qu'il faut bien se reposer un peu.

■ Noter sur le calendrier de la cuisine la date des réunions de mon groupe " Bible ". Mais veiller à ce que cela ne corresponde pas à un concert de mon fils aîné, à une compétition d'escrime du cadet ou à un déplacement à l'étranger de mon mari.

■ Lire les vingt livres reçus cette semaine à Pèlerin. Mais garder un peu de temps pour regarder Castle et Mentalist à la télé, sinon mon cerveau va exploser.

■ Ne pas éviter le débat sur le mariage homosexuel au cours du prochain dîner entre amis. Mais prendre en compte l'histoire, la philosophie du droit, la théologie des sacrements, la réflexion anthropologique, la prière des évêques et la complexité des situations personnelles. Formuler le tout en un langage clair et audible sans me faire traiter de ringarde.

■ Ne pas éviter le débat sur les Roms lors du prochain déjeuner en famille. Mais prendre en compte les différences culturelles, les statistiques du chômage, l'amour du prochain, la réaction des voisins, les messages des évêques et la complexité des situations locales. Formuler le tout en langage clair et audible sans me faire traiter de gauchiste.

Et voilà. C'est fou comme une liste de rentrée nous rappelle quelques vérités élémentaires : éduquer ses enfants et consommer autrement, c'est compliqué ; équilibrer vie personnelle et vie professionnelle, c'est acrobatique ; être chrétien, c'est souvent un combat. J'oubliais... Sur ma liste, on me conseille d'ajouter cette dernière recommandation des psys : " Ne pas trop en faire. " Pas gagné...

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières