Dette grecque et déficit démocratique

agrandir Anne Ponce, directrice de la rédaction de "Pèlerin".
Anne Ponce, directrice de la rédaction de "Pèlerin". © Eric Garault
Anne Ponce, directrice de la rédaction de "Pèlerin".
Anne Ponce, directrice de la rédaction de "Pèlerin". © Eric Garault

En période de crise, l'Europe a besoin de démocratie et d'un nouveau contrat social entre les gouvernements et les citoyens.

Dossier

Nos éditos

Les éditos d'Anne Ponce

À propos de l'article

  • Créé le 15/04/2014
  • Publié par :Anne Ponce
  • Édité par :Marine Bisch
  • Publié dans Pèlerin
    6728, du 10 novembre 2011.

Ces dernières semaines, la tragédie grecque a tenu l'Europe en haleine. Dans un premier temps, on a pensé que les gouvernements des pays de la zone euro s'étaient mis d'accord et que le plan de restructuration de la dette était bouclé.

Puis le Premier ministre Georges Papandréou a annoncé un référendum. Les marchés financiers ont alors plongé ; Angela Merkel et Nicolas Sarkozy se sont sentis trahis par Athènes qui, à aucun moment des négociations, ne les avait prévenus de son intention. Consternation. Finalement Georges Papandréou a renoncé au référendum.

Son. Ecoutez l'édito d'Anne Ponce.

Les édito de Pèlerin by pelerin

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 14 juin 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières