Carte d’électeur n°01148

agrandir Municipales 2014 : les enjeux du scrutin.
Municipales 2014 : les enjeux du scrutin. © Olivier Balez
Municipales 2014 : les enjeux du scrutin.
Municipales 2014 : les enjeux du scrutin. © Olivier Balez

À l’occasion du premier tour des élections municipales de 2014 qui aura lieu le dimanche 23 mars 2014, Anne Ponce revient sur les enjeux de ce scrutin.

Dossier

Nos éditos

Les éditos d'Anne Ponce

À lire aussi

sur pèlerin

À propos de l'article

  • Créé le 19/03/2014
  • Publié par :Anne Ponce
  • Édité par :François Boulard
  • Publié dans Pèlerin
    6851, du 20 mars 2014.

Noé, mon fils aîné, âgé de juste 18 ans, vient de recevoir sa première carte d’électeur. Une carte toute neuve, fin prête pour les élections municipales : bureau de vote n° 7, collège Maison-Blanche, rue Denis-Abraham, numéro d’ordre sur la liste 01148.

La mairie avait organisé une cérémonie de remise pour les nouveaux jeunes électeurs mais Noé n’y est pas allé (« des copains à voir, maman »). Tandis que la tête de liste UMP lui a envoyé une lettre personnalisée commençant par : « Les jeunes citoyens ne font plus confiance au monde politique… » Commentaire du fiston : « Ça, c’est bien vrai… »

Je frémis donc en observant la tonalité de l’actualité politique. Les enregistrements de Patrick Buisson, les ennuis judiciaires de Nicolas Sarkozy, les écoutes téléphoniques, les déclarations emberlificotées de Manuel Valls ou Christiane Taubira : tout cela ne me semble guère de nature à cultiver l’enthousiasme citoyen de mon fils.

Remarquez, le mien non plus… Je suis une nouvelle fois perplexe. Quel paradoxe ! Jamais on n’a autant parlé « d’écoutes » mais, dans le même temps, jamais les citoyens n’ont eu le sentiment d’être aussi peu entendus.

►Son. Écoutez l’édito d’Anne Ponce du 19 mars 2014.

 

Et pourtant, ne partons pas battus. La résistance démocratique des citoyens est peut-être plus forte qu’on ne le croit. Ainsi, je salue les 926 068 personnes qui se sont portées candidates à ces élections. Oui, vous avez bien lu : environ un électeur sur 49 est engagé directement dans le scrutin. Pas si mal pour un pays dont on prédit l’étiolement de la démocratie.

De toute évidence, les citoyens n’ont pas dit leur dernier mot : ils sont en tout cas presque un million disposés à prendre leur part dans la vie de leur cité. Chapeau bas ! Évidemment, parmi ces citoyens engagés, il y a encore trop peu de jeunes.

Mais ne désespérons pas. Noé est venu prendre, hier soir, sur la table du salon, le programme de chacune des listes de notre commune. Nous verrons donc si, dimanche prochain, il se laisse séduire par le programme du cinéma Jean-Arp de la ville. Ou alors s’il prendra bien la direction du bureau n° 7, avec sa carte d’électeur, n° 01148, ornée de bleu-blanc-rouge, de la devise de la République et de ces quelques mots : « Voter est un droit, c’est aussi un devoir civique ».

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 18 janvier 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières