Au secours ! Chaque année, Noël commence de plus en plus tôt

agrandir Anne Ponce
Anne Ponce © Eric Garault
Anne Ponce
Anne Ponce © Eric Garault

Non seulement il n'y a plus de saisons ... mais il n'y a plus de calendrier non plus ! Dans son édito de cette semaine, Anne Ponce défend pourtant "le temps ordinaire", celui où Noël n'arrive qu'en décembre.

Dossier

Nos éditos

Les éditos d'Anne Ponce

À propos de l'article

  • Créé le 26/11/2013
  • Modifié le 26/11/2013 à 12:00
  • Publié par :Laurent Delassus
  • Édité par :Laurent Delassus
  • Publié dans Pèlerin
    6782

"On va encore dire qu'il n'y a plus de saison. Mais, cette fois, ce n'est pas la faute de la couche d'ozone ni du réchauffement climatique.

En fait, notre société a horreur du vide, surtout dans les rayons des magasins. Il faut du rythme, de l'exceptionnel, du stimulant. Or, la Toussaint peinant à être source de fièvre acheteuse et Halloween n'ayant pas rencontré le succès escompté, il ne reste que cette solution : filer le plus vite possible vers Noël.

Logique et rentable mais - ô combien - fatigant... Pas de répit. Il en devient difficile de goûter le simple fil des jours, les petits plaisirs de la vie quotidienne, la douceur des habitudes. Dommage."

Son. Ecoutez l'édito d'Anne Ponce.

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 19 juillet 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières