Patrick Doutreligne, de la Fondation Abbé-Pierre : "M. le Président, construisez 500 000 logements"

agrandir Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre.
Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre. © MAYLO/CIT'images
Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre.
Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre. © MAYLO/CIT'images

Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre, lance un appel à François Hollande en faveur de la construction de logements, de la régulation des prix des loyers, et des aides au logement.

Message au président de la République de Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation abbé Pierre.

"Le logement est un des thèmes forts qui aura été trop négligé pendant la campagne. Aujourd’hui, nous vous demandons, M. le président, c’est d’abord de construire, sur cinq ans, les 500 000 logements dont 150 000 logements sociaux manquant pour remédier à la pénurie.

La deuxième demande concerne la régulation des prix des loyers devenu excessifs dans bien des centre-villes. Les jeunes, les familles nombreuses, mais également les foyers aux revenus moyens ne peuvent plus habiter en ville.

Troisièmement, veillez à construire des logements en respectant la mixité sociale, afin d’éviter des concentrations de populations précaires ou ethniques favorisant le communautarisme. Il faut se préserver de bâtir des ghettos, qui sont facteurs de violence.

Enfin, nous vous demandons de porter une attention particulière aux plus modestes financièrement (femmes seules avec enfant, chômeur, etc.) en maintenant les aides dont ils bénéficient. 

Vidéo. L’Abbé Pierre sur le chemin d’Emmaüs. Source : Le Jour du Seigneur.

 

Les politiques de rigueur dues à la crise économique ne doivent pas retirer à ces personnes défavorisées les soutiens financiers leur permettant de se loger. 

Les protections sociales, qui ont servi d’amortisseur à cette crise, ne doivent pas être supprimées. Il faut réaliser des économies dans d’autres secteurs, pas dans les aides au logement."

Vos commentaires

0 Commentaire Réagir

Paru le 5 avril 2018

Notre Librairie

Voyages et croisières